samedi, 22 décembre 2018 09:08

Législatives 2018 : Les missions d’observation de l'UA et de la CEDEAO donnent leur onction au processus électoral au Togo

©AfreePress-(Lomé, le 22 décembre 2018)- Les missions d’observation électorale de la CEDEAO et celle de l’Union Africaine (UA), déployées dans le cadre de la supervision des élections législatives du 20 décembre 2018 au Togo ont rendu public vendredi 21 décembre 2018, leurs rapports d’observations provisoires.

Selon les deux missions déployées, le scrutin recommandé par la CEDEAO dans sa feuille de route rendue publique  le 31 juillet 2018, s’est déroulé dans la « paix », la « sérénité » et la « transparence » et « sans incidents majeurs ».

40 observateurs de la CEDEAO ont été déployés dans sept (7) villes du Togo à savoir : Lomé, Tsévié, Aného, Tabligbo, Notsè, Kpalimé et Kara, a fait savoir le chef de la mission d'observation de la CEDEAO, le Général nigérien Salou Djibo.  

« La mission a consisté à recueillir tous les éléments utiles à une appréciation objective du déroulement du scrutin législatif, à suivre sur le terrain les opérations de vote et à rendre compte aux autorités compétentes de la CEDEAO en toute transparence », a rappelé le Chef de mission dans son rapport préliminaire.

Selon lui, les élections se sont déroulées conformément aux orientations des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO dans le calme avec un taux de participation faible à Lomé par rapport à l’engouement observé dans d’autres régions.

Le même point de vue est présenté par la mission d’observation de l’Union Africaine (UA) conduite par MATATA PONYO Mapon. Cette mission a déployé sur le terrain 13 équipes d’observateurs dont trois dans la capitale et dix dans les autres régions du pays.

D’après son chef, 178 bureaux de vote ont été visités, dont 106 en milieu urbain et 72 en milieu rural. « Cette déclaration préliminaire, basée sur les données collectées sur le terrain porte sur l’environnement général du déroulement du scrutin, l’ouverture des bureaux de vote, le vote en lui-même, le dépouillement et les entretiens que les équipes déployées ont eus avec certaines parties prenantes du processus électoral », a-t-il souligné.

La mission de l’UA, déplore MATATA PONYO Mapon, la non-participation de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition à ces élections ainsi que la non-implication de la société civile dans le processus électoral.

Elle a, à cet effet, formulé des recommandations aux acteurs de la société togolaise. Au gouvernement, la mission de l’UA recommande la poursuite des efforts d’ouverture visant à renforcer le climat de confiance et d’apaisement entre tous les acteurs et les composantes de la société togolaise, le renforcement de l’approche d’inclusivisité dans l’adoption des réformes constitutionnelles institutionnelles et électorales.

A la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), la mission de l’UA demande la mise en place d’un dispositif consensuel permettant la mise à jour du fichier électoral et de développer un programme de renforcement des capacités de ses membres.

La mission de l'UA exhorte la communauté internationale à explorer des voies et moyens pour une application consensuelle de la feuille de route adoptée à l’échelle sous-régionale et à s’impliquer davantage pour l’apaisement du climat politique post-électoral dans le pays.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…