Developed in conjunction with Ext-Joom.com

lundi, 24 décembre 2018 10:53

Législatives 2018 : Les indépendants prennent le pouvoir, UNIR en régression et l’UFC en progression

©AfreePress-(Lomé, le 24 décembre 2018)- La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rendu public dimanche 23 décembre 2018, les résultats provisoires comptant pour les élections législatives du 20 décembre 2018.

Les résultats provisoires après compilation des données des 30 circonscriptions électorales donnent un taux de participation de 59,25% au lieu de 59,96% comme précédemment annoncé. Le nombre de votants est de 1.869.717 sur les 3.155.837 d’inscrits donnant un suffrage exprimé qui s’élève à 1.751.110.

De ces résultats provisoires, informe la CENI, le nombre de sièges par liste de candidat réserve des fortunes diverses aux partis et listes de candidats indépendants.

Les leçons à tirer

Le parti Union pour la République (UNIR) en s’adjugeant 59 sièges sur les 91 possibles que compte le parlement, devient la principale force politique au sein de la future Assemblée nationale. Il est suivi de l’Union des Forces de Changement (UFC) qui recueille 6 sièges, du Nouvel Engagement Togolais (NET) et du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), qui arrachent chacun trois (3) sièges. Au registre des partis politiques, le Parti Démocratique Panafricain (PDP) s’octroie 1 siège et le Mouvement des Républicains Centristes (MRC) met également la main sur 1 siège.

Au titre des candidats indépendants, la liste « Bâtir » dans le Grand Lomé recueille 2 sièges, « Avé en Marche », 1 siège, « Duanényo », 2 sièges, « Aloledu-Vo », 2 sièges, « Hysope », 2 sièges, « Cercle de Réflexion et d’Action pour le Développement (CRAD) », 3 sièges, « Pour construire », 2 sièges, « Nouvelle vision », 1 siège, « Liste des Indépendants pour la République » (LIR), 2 sièges et en enfin « Conscience patriotique », 1 siège.

Cependant à voir de près, UNIR tout en maintenant sa position de groupe majoritaire au sein du parlement, accuse une régression de trois sièges par rapport à la législature précédente. Le parti au pouvoir ne dispose pas toujours à lui tout seul de la majorité suffisante pour réaliser les réformes voulues à l’Assemblée nationale.

« Du fait du boycott de ces élections par les formations politiques de l’opposition regroupées au sein de la coalition des 14 politiques de l’opposition, nombreux sont ceux qui pensaient que le parti au pouvoir allait facilement rafler la mise. Il n’en a rien été », constate un observateur envoyé par l’Union africaine.

Pour réaliser ces réformes, le parti au pouvoir sera donc dans l’obligation de composer avec les autres partis ou listes de candidats indépendants désormais représentés à l’Assemblée nationale. C’est le cas justement de l’Union des Forces de Changement (UFC) de Gilchrist Olympio qui devient la deuxième force politique du pays et sauf changement de dernière minute, assumera le rôle de chef de file de l’opposition.

Les autres faiseurs de rois sont le NET de Gerry Taama et le MPDD de Messan Agbéyomé Kodjo. Les rôles de la liste indépendante, CRAD avec 3 sièges au compteur ainsi que des listes « Bâtir », « Dounényo », « Alolédou-Vo », « Hysope » et « Pour construire », qui ont recueilli chacune 2 sièges ne seront pas à négliger dans la prochaine Assemblée nationale.

« Ces résultats provisoires vont être transmis à la Cour constitutionnelle suivant l’article 103 du Code électoral, seule habilitée à donner les résultats définitifs », rappelle néanmoins le Président de la CENI, Professeur Kodjona Kadanga.

Voici le récapitulatif des sièges tel que publié par la CENI.

UNIR : 59 sièges,

UFC : 6 sièges,

NET : 3 sièges,

MPDD : 3 sièges,

CRAD : 3 sièges,

BÂTIR : 2 sièges,

DOUNENYO : 2 sièges,

ALOLÉDOU : 2 sièges,

HYSOPE : 2 sièges,

POUR CONSTRUIRE : 2 sièges,

LIR : 2 sièges,

PDP : 1 siège,

MRC : 1 siège,

AVÉ EN MARCHE : 1 siège,

NOUVELLE VISION : 1 siège,

CONSCIENCE PATRIOTIQUE : 1 siège.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…