vendredi, 08 février 2019 19:45

Revue annuelle de l’UEMOA : Le Togo affiche un taux de mise en œuvre de 63,9 % en 2018

©AfreePress-(Lomé, le 8 février 2019)- Le gouvernement togolais et la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont procédé ce jeudi 7 février 2019 à l’évaluation des réformes politiques, programmes et projets de l’UEMOA au Togo pour le compte de l’année 2018.
Les travaux de cette rencontre ont été présidés conjointement par le Président de la commission de l’UEMOA, Abdallah BROUREMA et le ministre togolais de l’Économie et des Finances, Sani Yaya.
La rencontre qui est à 4e édition a permis à la Commission de l’UEMOA et à la partie togolaise d’évaluer les performances enregistrées par le pays au cours de l’année 2018 en matière des réformes instituées par l’organisation sous régionale.
« Aujourd’hui, la revue est à sa quatrième édition et des progrès significatifs ont été réalisés en termes de consolidation et de modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes, politiques, programmes et projets communautaires », a confié le Président de la commission de l’UEMOA à l’Agence de presse AfreePress.
D’après lui, trois domaines ont été visités au cours de cette revue à savoir, la gouvernance économique, le marché commun et les politiques sectorielles concernant 116 textes communautaires. À l’issue de l’évaluation, il est apparu que le Togo a affiché pour le compte de l’année 2018, un taux de mise en œuvre des réformes de 63,9% contre 61,9 % en 2017, a-t-il précisé.
La revue annuelle a indiqué de son côté le ministre Sani Yaya, est un dispositif institutionnel de suivi, permettant de s’assurer de l’effectivité de l’harmonisation des législations nationales, de la coordination des politiques sectorielles nationales et de la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires. Elle permet a-t-il insisté, d’améliorer significativement la compétitivité et l’attractivité de l’Union et partant, le potentiel de croissance économique nécessaire à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté.
« Au titre des reformes communautaires et projets exécutés au niveau du Togo, les résultats de la revue dans le domaine de la gouvernance économique et de la convergence font apparaître un taux moyen de mise en œuvre de 55% pour les textes relatifs aux marchés publics au cadre harmonisé des finances publiques et à la surveillance multilatérale. Dans le domaine du marché commun, le Togo affiche un taux de mise en œuvre de 64% pour les textes relatifs à la fiscalité intérieure, à l’union douanière, à la concurrence, à la libre circulation et au droit d’établissement des professions libérales. En ce qui concerne les réformes sectorielles, le taux moyen de mise en œuvre se situe à 73 % », a expliqué le ministre de l’Economie et des Finances.
Il a réitéré l’engagement du gouvernement à poursuivre la mise en œuvre progressive des réformes nécessaires en vue d’apporter des réponses innovantes aux besoins et préoccupations de nos populations tout en se basant sur l’orientation stratégique énoncée dans le projet de société du Chef de l’Etat, contenu dans le Plan National de Développement (PND 2018-2022).
Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…