Developed in conjunction with Ext-Joom.com

jeudi, 06 juin 2019 18:26

Élections locales : La gestion des contentieux au centre d'un atelier de la Cour suprême à Lomé

©AfreePress-(Lomé, le 6 juin 2019)- La Cour suprême tient depuis ce jeudi 6 juin 2019 à Lomé, un atelier de formation à l’endroit des acteurs impliqués (les hauts magistrats, les représentants des partis politiques, regroupements de partis politiques, les candidats indépendants et des médias) dans les élections locales qu’organise le Togo le 30 juin prochain. Durant trois (3) jours, les participants seront formés sur la gestion des élections municipales notamment, le contentieux pré-électoral, le contentieux du scrutin, le contentieux du dépouillement et le mode de calcul pour l’attribution des sièges aux listes en course.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le Président de la Cour suprême, Akakpovi Gamatho en présence du ministre en charge de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payodowa Boukpessi et du ministre de la Justice, garde des sceaux, Puis Agbétomey. 

Ce atelier, d’après le Président de la Cour suprême, fait suite à celui organisé sur le thème de la relecture interne des textes sur le contentieux des élections locales organisé à Kpalimé du 28 au 31 janvier 2019 à l’intention des membres de la Cour Suprême.  

L’objectif général, a-t-il dit, est « d’approfondir les connaissances de tous les acteurs impliqués dans l’organisation des prochaines élections municipales sur la gestion d’éventuels litiges lors de ces consultations, et instaurer une meilleure collaboration entre la Cour Suprême, les institutions et acteurs impliqués en vue de la réussite de toutes les phases du processus ».

Selon le patron de la Cour Suprême, il sera question au cours de cet atelier de recenser les textes régissant le scrutin, d’harmoniser l’interprétation des différents textes relatifs au contentieux des élections municipales pour une meilleure visibilité du processus, et de déterminer le rôle spécifique de chaque acteur impliqué dans le processus. 

Étaient également présents à l’ouverture de cette formation, des représentants de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et du ministère de la Sécurité et de la Projection Civile.

Il est à rappeler que la Chambre administrative de la Cour suprême est l’instance compétente pour reconnaître et traiter le contentieux des élections locales au Togo. 

Raphaël AZIAMADJI

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…