Developed in conjunction with Ext-Joom.com

vendredi, 14 juin 2019 10:25

Rejet de 12 listes de la C14 : Mme Adjamagbo-Johnson et ses collègues s’en prennent à la Cour Suprême

©AfreePress-(Lomé, le 14 juin 2019)- Douze (12) listes de la coalition des 14 partis de l’opposition (C14) sur les quatre-vingt-cinq (85) déposées, sur toute l’étendue du territoire national, ont été invalidées par la Cour Suprême. C’est ce qu’ont annoncé jeudi, les premiers responsables de ce regroupement lors d’une conférence de presse animée à Lomé. Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la C14 et ses camarades de lutte ne sont pas convaincus du caractère « impartial » de la Cour dans le traitement des listes de candidatures aux élections locales du 30 juin 2019.

« En s’attribuant une compétence que le Code électoral ne lui confie pas, la Chambre Administrative de la Cour suprême a invalidé douze (12) de nos listes, parfois pour de petites erreurs de signature de la déclaration de candidature qui peuvent en réalité, être rapidement corrigées. Malheureusement, les recours initiés contre ces invalidations ont été tous rejetés », s’indigne la C14.

Pour les responsables de ce regroupement, la Cour Suprême fait preuve de deux poids, deux mesures dans la validation ou l’invalidation des listes. « Au même moment, la Coalition a appris avec étonnement que certaines listes concurrentes se trouvant dans les mêmes situations d’erreurs ont été repêchées. Cette impartialité de la Cour est de nature à entacher gravement la crédibilité des élections en préparation... », dénonce la C14.

Plus loin, la C14 prend pour preuves, les cas notamment des listes UNIR dans l'Oti Sud1 et dans Vo 4, qui selon ce regroupement de l’opposition ont été invalidées. « La première parce que le candidat N°17 (LAMBONI Manawoba) a produit le certificat de nationalité du nommé KANOH Abdourazizi en lieu et place de son propre certificat, et la seconde parce que le candidat n°7 (KONOWA Mawoulawoè) est né le 27 juin 1995 et n'a pas l’âge requis. Malgré l’invalidation de ces listes et le rejet des recours, elles continuent d’être dans le processus électoral. Celle de Vo 4 a été autorisée à payer la caution et à participer au tirage pour la confection du bulletin de vote », a fait savoir Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson.

La C14 en appelle au Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales et lui demande de travailler à un « minimum » de crédibilité aux élections en cours.

Malgré les invalidations de ces douze listes, le regroupement réitère sa participation aux élections locales du 30 juin prochain dans 73 communes réparties sur toute l’étendue du territoire national. Occasion pour la coalition d’appeler les populations à voter massivement pour ses listes.

Elle attend franchir une étape importante vers l’alternance en 2020 avec le remplacement des délégations spéciales, qui selon Adjamagbo-Johnson, sont à la solde du pouvoir.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…