Developed in conjunction with Ext-Joom.com

mardi, 25 juin 2019 15:28

Le Togo présentera pour une 2è fois consécutive son rapport devant le Conseil des Droits de l’Homme de l'ONU

©AfreePress-(Lomé, le 25 juin 2019)- Le Ministère des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République a démarré mardi 25 juin 2019, un atelier de validation du projet de rapport à mi-parcours du Togo au titre du 3e cycle de l’examen périodique universel (EPU). La rencontre est organisée avec l’appui financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et va durer trois (3) jours.

Cette rencontre regroupe les acteurs impliqués dans la défense des droits de l’Homme au Togo et va leur permettre de finaliser le rapport à mi-parcours du Togo sur la mise en œuvre des recommandations de l’EPU et des organes de traités, dans l'optique de sa soumission au Conseil des Droits de l’Homme (CHD) des Nations Unies.

« Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme 2 : Promotion et protection des droits de l’Homme de notre ministère et dans la perspective du plan de travail annuel 2019 qui sera signé entre le ministère des Droits de l’Homme et le PNUD », laissé entendre le Directeur de cabinet au Ministère des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République, Blaise Komlan NARTEH-MENSSA à l’ouverture des travaux.

La rencontre, a-t-il souligné, traduit l’engagement du gouvernement dans la promotion et la protection des droits de l’Homme dans le pays et permettra aux parties prenantes de « mesurer » et « apprécier » les efforts mis en œuvre ainsi que les recommandations acceptées par le Togo à l'occasion de la présentation du rapport national en 2016.  

Le rapport du Togo au titre du 2e cycle a été examiné le 31 octobre 2016 devant le Conseil des Droits de l’Homme de l'ONU. L’adoption finale du rapport du groupe de travail de l’EPU sur le Togo a eu lieu le 16 mars 2017. A l’issue de cet examen, 195 recommandations ont été formulées à l’endroit du Togo. Les autorités togolaises ont accepté 162, a expliqué M. NARTEH-MENSSA.

« Bien que le rapport à mi-parcours soit facultatif, le Togo avait déjà pris l’option de le soumettre en juin 2014, au titre du 2e cycle de l’EPU. Il se prépare donc pour la deuxième fois consécutive à le soumettre au titre du 3e cycle », a-t-il ajouté. 

Le PNUD était représenté à l’ouverture des travaux de cet atelier par sa Chargée de programme gouvernance, Mme Fatimata TRAORE.

Pour rappel, l’Examen Périodique Universel permet au CDH des Nations Unies d’apprécier les progrès réalisés en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme dans chaque Etat, d’identifier les défis auxquels les États sont confrontés et au besoin, les soutenir.

Raphaël A.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…