Developed in conjunction with Ext-Joom.com

dimanche, 07 juillet 2019 09:05

Candidature de Faure Gnassingbé en 2020 : Tikpi Atchadam appelle Gilchrist Olympio, Edem Kodjo, Me Yawovi Agboyibo... à prendre position

©AfreePress-(Lomé, le 7 juillet 2019)- Tikpi Salifou Atchadam se fait à nouveau entendre sur des questions de l'actualité sociopolitique du Togo. 24 heures après la proclamation des résultats des élections municipales par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le président du Parti national panafricain (PNP) monte au créneau et s'insurge contre l'élection de conseillers municipaux « imposés aux Togolais par à peine 12% de la populations ».

L'homme à l'origine des événements du 19 août 2017 ne s'avoue guère vaincu dans la lutte entamée contre le régime de Faure Gnassingbé. Bien au contraire, il annonce de nouvelles manifestations dans les jours à venir avec pour mot d'ordre : « empêcher le Président Faure Gnassingbé de briguer un 4è mandat ». Pour atteindre son objectif, il appelle au retour de « tous les Togolais de l'étranger et surtout, ceux résident dans les pays d'Afrique de l'Ouest ». Il appelle en outre, des leaders de renom à l'image de Gilchrist Olympio, Edem Kodjo, Zarifou Ayeva, Me Yawovi Agboyibo et Prof Léopold Gnininvi à se « prononcer clairement contre un 4è mandat du Président Faure Gnassingbé ».

Dans une adresse audio postée le 6 juin 2019 sur les réseaux sociaux, le natif de Kparatao (390 km au Nord de Lomé) s'en prend vertement au ministre Robert Dussey et à son initiative de Haut-conseil des Togolais de la diaspora. Pour lui, la diaspora devrait plutôt être remerciée pour son apport à l'économie nationale et à la satisfaction des besoins des populations. « Le pouvoir au lieu de décerner une décoration ne serait-ce que symbolique à cette diaspora, la prive du droit de vote et à la place, il lui est proposé ce qu'elle n'a jamais demandé. Un Haut-conseil de la diaspora et pourtant, la demande de la diaspora est nette. Alternance pour la démocratisation et le développement du Togo. Voilà le terrain sur lequel la diaspora attend le pouvoir », a-t-il fait savoir dans son message audio.

Il faut rappeler que le président national du PNP, se trouve actuellement en exile. Il a quitté le pays à la suite des manifestations violentes qui ont secoué le Togo entre le mois d'août 2017 et de juillet 2018. Des manifestations auxquelles il avait appelé les populations afin de réclamer la réalisation des réformes au Togo et le renversement du pouvoir du Président Faure Gnassingbé.

A.Y.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…