Developed in conjunction with Ext-Joom.com

vendredi, 19 juillet 2019 08:46

Religion : Le Togo, une nation résolument engagée dans la lutte contre le fanatisme et l’extrémisme violent 

©AfreePress-(Lomé, le 19 juil. 19)- La 2è conférence ministérielle sur la promotion de la liberté religieuse a démarré jeudi 18 juillet 2019 aux États Unis d’Amérique. Organisée par le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, cette réunion à laquelle participe le chef de la diplomatie togolaise, Prof Robert Dussey vise à « identifier » les défis, les moyens de lutte contre les persécutions religieuses et la discrimination et assurer le respect de la liberté religieuse dans le monde, a appris l’Agence de presse AfreePress. 

Cette rencontre qui réunit des ministres, des leaders religieux, des organisations de la société civile, des représentants d’organisations internationales, va servir à réaffirmer les engagements internationaux visant à promouvoir la liberté religieuse.

Le ministre des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et des Togolais de l'extérieur, Robert Dussey a lors des travaux, partagé les efforts de son pays en matière de promotion de la liberté religieuse et des actions engagées pour lutter contre l’extrémisme violent. « La liberté religieuse qui est l’une des conquêtes difficiles, mais essentielles de la modernité démocratique est en danger dans beaucoup de régions du monde. Si le problème n’est pas nouveau (...), tel qu’il se pose aujourd’hui est plus qu’inquiétant et mérite d’être pris au sérieux », a laissé entendre Prof Dussey qui estime que la liberté religieuse souffre de l’aveuglement obscurantiste, de fanatisme violent et dogmatique. 

« Que l’on soit en Somalie, au Mali, au Nigeria ou au Burkina Faso, le mal est visible. Des lieux de culte sont pris pour cible. Des mosquées, églises et synagogues sont incendiées ou brûlées, des prêtes ou imams assassinés. Des mosquées et mausolées de saints musulmans ont été vandalisés à Tombouctou par Ansar dine au Mali », a-t-il ajouté condamnant les attaques meurtrières perpétrées contre les chrétiens et musulmans un peu partout dans le monde. 

Le Chef de la diplomatie togolaise a par ailleurs salué les efforts consentis par les pays africains dans le sens de ce combat. « Nos États en Afrique font un travail de veille et de régulation afin de garantir l’exercice des libertés religieuses qui sont des libertés humaines fondamentales. Nos États doivent et ont le devoir de protéger l’exercice des libertés religieuses contre les extrémismes et la menaces terroristes », a-t-il exhorté. 

L’engagement du Togo selon M. Dussey, se traduit par la mise en place le 15 mai dernier d’un Comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent. « La stratégie togolaise de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent vise à protéger les compatriotes des menaces et protéger la libre expression des libertés individuelles, dont les libertés religieuses », a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…