Developed in conjunction with Ext-Joom.com

jeudi, 03 octobre 2019 16:30

Présidentielle 2020 : La C14 exige que tout le processus soit placé sous la supervision d’une structure neutre de l’ONU

©AfreePress-(Lomé, le 3 septembre 2019)- La Coalition de l’opposition (C14) était ce jeudi 3 octobre 2019 face à la presse. Il s’est agi pour le regroupement composé désormais de  six (6) partis de se prononcer sur l’actualité du pays, mais aussi, sa participation la présidentielle de 2020. 

Pour l’élection présidentielle prochaine, la C14 dicte ses règles. Elle propose aux acteurs politiques du Togo des mesures à prendre pour un scrutin apaisé et accepté par tous.

« La C14 propose que dans un souci de transparence absolue, l’ensemble du processus d’organisation de la prochaine élection présidentielle soit placé sous la supervision d’une structure neutre des Nations-Unies qui aura en plus de sa mission de supervision, celle de procéder à l’audit du processus et plus particulièrement du fichier électoral et de l’indépendance de la CENI. La C14 propose également que la même structure procède à la certification des résultats avant leur publication », a proposé la C14 dans la déclaration liminaire ayant sanctionné cette conférence de presse.

D’après la coalition, ces mesures visent à garantir la transparence du processus électoral impliquant le fichier électoral, la Cour constitutionnelle et une observation électorale indépendante. 

La C14 suggère un fichier électoral qui reflète les réalités des électeurs vivants sur le territoire ainsi que dans  la diaspora. 

La coalition dirigée par Brigitte Adjamagbo Johnson, tient fermement à la recomposition de la Cour Constitutionnelle avant la présidentielle de 2020. Elle exige également une observation électorale nationale et internationale indépendante avant, pendant et après l’élection de même que l’adoption de mesures de sécurisation du bulletin de vote.

Pour finir, la coalition invite tous les leaders des partis politiques de l’opposition à un saut patriotique en renonçant à leurs ambitions personnelles légitimes de conquérir le pouvoir en vue d’envisager une candidature unique.

« L’enjeu de l’élection présidentielle à venir est de libérer notre pays d’un régime qui refuse de remettre en jeu le pouvoir qu’il a confisqué depuis plus de cinquante ans, empêchant les populations togolaises détentrices de la souveraineté nationale de prendre leur destin en main », a indiqué la coordinatrice de Brigitte Adjamagbo Johnson.

En outre, la C14 se dit ouverte aux bonnes volontés pour la désignation d’un candidat unique de l’opposition pour faire face au pouvoir de Faure Gnassingbé.

La C14 a par ailleurs demandé à l’actuel président de ne pas se présenter pour un 4e mandat en 2020.

« En posant cet acte, l’actuel chef de l’État rentrerait dans l’histoire comme celui qui a donné une chance à la démocratie de s’installer au Togo », a dit en substance la C14.

Raphaël A.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…