Developed in conjunction with Ext-Joom.com

mardi, 08 octobre 2019 20:51

Processus de réconciliation au Togo : 36 comités locaux de paix officiellement installés pour accompagner le HCRRUN

©AfreePress-(Lomé, le 8 octobre 2019)- Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a  procédé mardi 8 octobre 2019 à Lomé, à l’installation des membres des Comités locaux de paix au Togo. Leur mission, accompagner le HCRRUN dans sa mission de réconciliation et au renforcement de l’unité nationale et du processus d’indemnisation des victimes des violences politiques.

Au total, 36 comités locaux de paix issus des cinq régions du pays ont été renvoyés à leur mission.

La mise en place de ces comités à en croire aux premiers responsables du HCRRUN s’inscrit dans le cadre d’un projet d’édification d’infrastructures de paix à vocation durable, souhaité par le gouvernement togolais avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

D’après la Présidente du HCRRUN Mme Awa Nana Daboya, ledit projet avait mobilisé des acteurs clés du pays que sont les institutions de la république, les partis politiques, les organisations de société civile, autour des problématiques, telles que la prévention des conflits, la négociation, le leadership pour un rôle accru dans le processus de réconciliation.

« Pour l’atteinte de ces objectifs, il s’est avéré nécessaire de mettre en place des structures dénommées Comité Locaux de Paix en tant qu’aboutissement des efforts conjoints du gouvernement, du PNUD et du HCRRUN », a-t-elle lancé.

Ainsi, les membres des comités locaux de paix élus dans les différentes communautés du pays seront de véritables ramifications du HCRRUN auprès des populations.

Ils participeront à cet effet, à plusieurs activités notamment lors des opérations de prise en charge psycho-médicale et/ou d’indemnisation des victimes.

Tantôt sollicités pour la localisation des victimes, soit pour apporter, sous le regard professionnel des huissiers de justice, des témoignages et des éclairages précieux, soit pour l’identification des victimes relevant de leurs lieux de résidence. Tantôt encore, appelés à aider pour la compilation des informations destinées à la base de données du HCRRUN, les membres des comités vont œuvrer à l’apaisement dans les familles ou les foyers des victimes, au secours des orphelins et autres ayants droit, a expliqué la Présidente du HCRRUN.

Pour le HCRRUN, il s’agit d’expérimenter des réparations communautaires telles qu’inscrites à la recommandation 54 de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR). « Au regard des impératifs liés à l’exécution de ce nouveau volet, il ressort que les activités prévues nécessitent davantage un accompagnement local porté par des acteurs qui vivent au sein des communautés concernées par ces réparations collectives », a rappelé Mme Awa Nana Daboya.

Il faut rappeler qu’une formation de trois jours a démarré ce mardi à l’endroit de des membres de ces comités. Il s’agira pour le HCRRUN de renforcer les capacités de ces acteurs sur la Justice traditionnelle, le processus de réconciliation, de l’unité nationale et de paix, ainsi que le mandat de la CVJR et la mission de HCRRUN.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…