Developed in conjunction with Ext-Joom.com

lundi, 14 octobre 2019 09:16

Présidentielles 2020 en Côte d'Ivoire : Guillaume Soro appelle Faure Gnassingbé au secours

©AfreePress-(Lomé, le 14 octobre 2019)- L'ex-président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro est très préoccupé par le dernier développement de l’actualité politique dans son pays à quelques mois des élections présidentielles. Il l’a exprimé samedi dernier lors d’une rencontre dénommée « Crush Party » à laquelle il a pris part à Valence en Espagne. 

L’ancien Premier ministre ivoirien dénonce la mise en place « unilatérale » d’une nouvelle Commission électorale indépendante (CEI) dans son pays. Commission qui sera chargée de conduire le processus électoral jusqu'à l'élection présidentielle de 2020. 

« Alassane et son gouvernement ont mis en place de façon unilatérale, une CEI partisane et parcellaire non consensuelle », a-t-il dénoncé.

M. Soro voit dans la composition de cet organe qu’il qualifie de « non consensuel », de sérieux risques de déflagration, qui selon lui pourraient plonger son pays dans un conflit.

« Je suis extrêmement inquiet pour la Côte d’Ivoire. Parce que généralement en Afrique, les guerres partent des élections mal organisées. C’est pourquoi la CEI est un instrument stratégique capital pour la paix dans nos pays…», a-t- il laissé entendre.

L’ancien patron du parlement ivoirien a profité de l'occasion pour lancer un appel pressant aux dirigeants étrangers ainsi que ceux de la sous-région, dont Faure Gnassingbé à « intervenir à temps pour éviter le pire dans le pays au lendemain des élections ». 

« La CEI actuelle, telle qu’elle est mise en place, contient en son sein les germes d’une déflagration future, et les chefs d’Etat de la sous-région font comme s’ils ne voient pas, Macron, l’Union européenne aussi. Les présidents africains de la sous-région, je parle de Macky Sall, Akufo Addo, Faure Gnassingbé, Roch Kaboré, IBK, Georges Weah …, vous faites comme si vous ne voyez pas que ça ne va pas en Côte d’Ivoire. Issouffou, toi tu as fait une bonne déclaration à Niamey, mais il faut continuer. C’est maintenant qu’il faut dire à Alassane que la CEI doit être consensuelle », a-t-il lancé à l’endroit des dirigeants.

Il faut noter que Guillaume Soro a, au cours de cette sortie mis fin au débat sur sa candidature en 2020. « Je serais candidat pour la présidentielle », a-t-il officiellement annoncé.

Raphaël A.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…