Developed in conjunction with Ext-Joom.com

mardi, 22 octobre 2019 12:02

Bavure militaire à Davié : Le ministre David Oladokoun ne cache pas sa colère contre la FIR

©AfreePress-(Lomé, le 22 octobre 2019)- Le ministre de l'Environnement, du développement durable et de la protection de la nature, a réagi suite à la bavure commise le 10 octobre dernier par une unité de militaires contre des forestiers dans la localité de Davié (30 km au Nord du Togo). 

Le ministre de l'Environnement, du développement durable et de la protection de la nature a condamné l'attitude des militaire à l'origine selon lui, de cette « barbarie » et a tenu à féliciter et encourager les agents des eaux et forêts pour leur professionnalisme. 

« Vous avez de la dignité, vous êtes là pour protéger ce qu'il y a de plus noble : la nature. Soyez-en fiers. Vous devez redoubler d'effort dans le travail », a déclaré le ministre à l'intention de ces forces. 

M. Oladokoun a en outre promis que « cela n'arrivera plus jamais, ni à Davié, ni dans les autres postes de contrôle du pays ». Pour rassurer ce corps, il a indiqué qu'un rapport sur ce « triste évènement est transmis à qui de droit ». « Les auteurs et commanditaires seront retrouvés et punis selon la loi de la République togolaise », a-t-il laissé entendre.

Selon les faits, tout a commencé dans la soirée du jeudi 10 octobre 2019 alors que de passage, un camion des Forces Armées Togolaise (FAT) contenant des produits forestiers a été interpelé au niveau du poste de contrôle de Davié. Invités à subir un contrôle de routine étant donné que l'exploitation de certains produits forestiers est interdite par la loi, les militaires ont refusé d'obtempérer et ont pris la fuite. La brigade forestière s'est alors lancée à leur poursuite jusqu'au camp FIR d'Agoé à Lomé pour relever l'immatriculation du camion en infraction avant de revenir au poste.

Quelques minutes plus tard, une Jeep des FAT avec à son bord, 11 militaires est descendue à Davié pour des représailles. Bastonnades, coups de bottes et de crosses de fusils, administration de traitements inhumains et dégradants ont été le cadeau fait aux forces présentes sur place. 

Y.A.

 

 Amen A.

  • pub_janvier_2020.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…