© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 23 mai 2019)- Dans le cadre de la poursuite des négociations du nouveau partenariat entre les pays dd’Afrique, des Caraïbes, du Pacifique et de l’Union Européenne (ACP-UE), le Commissaire chargé de la coopération internationale et du développement et négociateur en chef de l'UE, Neven Mimica et le ministre togolais des Affaires Étrangères, Robert Dussey (négociateur en chef des pays ACP et président du groupe de négociation central des ministres), ont tenu jeudi 23 mai 2019 une rencontre de travail à Bruxelles en Belgique, a appris l'Agence de presse AfreePress.

Cette rencontre qui fait suite aux récentes consultations au niveau régional avec les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique a permis aux deux négociateurs en chef d’examiner les grandes lignes et avancées du futur accord ACP-UE.

Les deux parties ont au cours de cette rencontre, réaffirmé leurs engagements à intensifier les négociations afin de parvenir à un futur accord dans les délais fixés.  

« L'accord prend forme. Il est temps d'intensifier nos efforts et d'accélérer nos progrès afin de livrer l'accord dans le temps prévu. Les discussions d’aujourd’hui sur les partenariats régionaux nous rapprochent de cette coopération nouvelle et renforcée que nous visons », a déclaré à cette occasion le négociateur en chef de l'UE, Neven Mimica.

Pour sa part, le Ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey s’est félicité des progrès réalisés depuis le démarrage des négociations. 

« Nous avons entamé ces négociations en septembre dernier et avons réalisé des progrès constants depuis. Les consultations avec les trois régions ont été bénéfiques dans la mesure où elles ont permis de bien cerner les besoins de chaque région. Nous sommes impatients de conclure un accord axé sur les besoins actuels et futurs de nos pays membres », a-t-il indiqué.

Alors que les discussions sur les partenariats régionaux spécifiques progressent, les équipes de négociation de l'UE et des pays ACP poursuivront leurs travaux sur le texte de l'accord qui couvre les 79 pays, également appelé « fondement commun ». 

Les prochaines sessions de négociation porteront notamment sur la structure institutionnelle. L’objectif est de faire le maximum de progrès avant la prochaine réunion des négociateurs en chef, qui se tiendra dans la deuxième quinzaine de juillet.

Pour rappel, c'est l'accord de Cotonou qui régit actuellement les relations UE-ACP qui expirent en 2020. 

Le futur partenariat ACP-UE servira à renforcer davantage les liens politiques étroits entre l'UE et les pays ACP sur la scène mondiale. Ensemble, ils représentent plus de la moitié des pays membres des Nations Unies et plus de 1,5 milliard de personnes.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 23 mai 2019)- La Direction de la Police Judiciaire (DPJ) a présenté mercredi 22 mai 2019, une quinzaine de malfrats impliqués dans des actes de braquage enregistrés à Lomé ces deniers temps.

Selon la police, le nommé AMEDE Kokou âgé de 27 ans a été arrêté le 17 mai denier en possession de munitions alors qu’il tentait de traverser la frontière entre le Togo et le Ghana à Aflao. La poursuite des investigations par le groupe d’intervention de la police nationale a permis d’appréhender d'autres membres de son réseau.

« La fouille minutieuse de la moto du nommé AMEDE Kokou a permis de trouver 50 munitions de calibre 7,65 et une perquisition effectuée le même jour à son domicile, a permis de découvrir dans une voiture stationnée chez lui, deux pistolets automatiques de cartouches 65 et 67 et une boite à munition de 50 cartouches déjà utilisés et soigneusement dissimulée ainsi que l’arrestation de ses deux complices. 

Ces individus ont déclaré avoir commis plusieurs braquages à Lomé notamment deux au niveau du foyer des Ivoiriens, un à Agiakomé et un autre sur le pavé d’Atikpodji, a indiqué BAKOMA Bitédéba, officier de Police.

« Sur la scène d’un braquage à Akodésséwa il y a quelques semaines environ et dans bien d’autres cas de braquages à Lomé, les munitions utilisées correspondent à celles saisies sur les braqueurs. L’exploitation de leurs téléphones portables montre qu’ils ont planifié plusieurs autres braquages qui ont pu être déjoués », a-t-il ajouté.

Outre ses trois personnes, la police a également présenté un groupe de 12 individus spécialisés dans le vol de biens des citoyens.

« Le deuxième cas est le résultat de plusieurs opérations effectuées dans les quartiers Amoutiévé, Nukafu et Tokoin, organisées par la direction centrale de la police judiciaire. L’intervention dans les ghettos a permis l’interpeller des dizaines de personnes dont 12 particulièrement dangereuses qui sont connues des archives des services de sécurité. La police a également saisi d’importantes quantités de drogues (cannabis et poudre), des couteaux, des faux billets et d’autres objets », a laissé entendre l’officier BAKOMA. 

Occasion pour les autorités en charge de la sécurité d’appeler les populations à une vigilance plus accrue et à dénoncer tout cas suspect. 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 22 mai 2019)- Le Centre Entrepreneurial des Femmes d’Affaires du Togo (INNOV’UP) a organisé mercredi 22 mai 2019 à Lomé, la 5e édition de son activité dénommée : « INNOV’UP Coach ». Il s’agit d’une initiative annuelle dédiée aux témoignages d’un « entrepreneur modèle » qui sert d’exemple, d’inspiration et de guide à la jeune génération d’entrepreneurs. 

Selon les premiers responsables, l’initiative « INNOV’UP Coach » a pour objectif d’inspirer les jeunes potentiels entrepreneurs en leur présentant « une vision globale des différentes facettes de l’aventure entrepreneuriale ». « INNOV’UP Coach est une initiative qui consiste à mettre des entrepreneurs chevronnés et qui ont réussi en face des jeunes aspirant entreprendre dans le but de créer un déclic chez ces derniers. Spécifiquement, l’activité s’organise autour d’une personnalité ayant fait ses preuves en entrepreneuriat dans les mêmes contextes et environnement, mais qui a réussi son amorçage », a rappelé à l’ouverture de la rencontre, Mme Candide LEGUEDE, Coordinatrice nationale d’INNOV’UP.

Dans le cadre de cette édition, c’est le Président du Conseil National du Patronat du Togo, Laurent TAMEGNON qui a été l'invité d'honneur. Il s’est agi pour lui de partager son parcours entrepreneurial avec la cinquantaine de participants en mettant l'accent sur les difficultés connues par rapport à l’environnement des affaires et les choix stratégiques ainsi que les opportunités qui existent pour réussir dans le secteur privé. 

« Comme tout togolais qui a vécu une certaine expérience, je crois que si je suis là où j’en suis aujourd'hui, avec surtout une soixantaine d’âges, je dirai que j’ai fais un parcours, non des moindres, mais un parcours de combattant. Donc c’est une belle initiative de partager avec les jeunes mes expériences et surtout des orientations qui peuvent les aider à réussir. Les jeunes ont besoin de savoir que de nos jours, ils ont la possibilité de bénéficier de divers types d'accompagnements. Le gouvernement de son côté a mis en place des mécanismes d’accompagnement de projets auxquels ils peuvent bénéficier pour démarrer leurs activités. Déjà dans le cadre du Plan national du développement 2018-2022, beaucoup d’opportunités sont en vue. Commençant par l’appel des 100 projets bancables qui seront financés lors du forum économique Togo-Union Européenne les 13 et 14 juin prochains à Lomé », a indiqué M. TAMEGNON.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 22 mai 2019)- Le Togo et la Délégation de l’Union européenne organisent du 13 au 14 juin 2019 à Lomé, le 1er forum économique Togo-UE. L’objectif est de mobiliser les investisseurs pour la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022) lancé le 4 mars. 

A quelques semaines de ce rendez-vous d’opportunités et d’affaires, une rencontre d’échanges se tient depuis mercredi 22 mai 2019 à Paris (France). Elle réunit les opérateurs économiques des pays de l’UE et une délégation togolaise composée de la Secrétaire d'Etat chargée de l’Amélioration du climat des affaires, Sandra Johnson Ablamba, du ministre en charge du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur Privé et de la Promotion de la Consommation Locale, Kodjo Adedze, et de l’Ambassadeur du Togo près de la France, Calixte Madjoulba Batossie.

La rencontre de Paris va permettre aux participants de découvrir en amont du forum, les différentes opportunités d’investissements et d’affaires que leur offre le Togo.

Pour rappel, plus de 400 participants, dont 300 investisseurs de 28 nationalités européennes et des opérateurs économiques togolais, sont attendus au forum économique Togo-UE de Lomé.

Raphaël A.

Page 1 sur 1264

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…