jeudi, 25 avril 2019 21:02

Approche contractuelle des hôpitaux au Togo : La Direction régionale de l’OMS pour l’Afrique très satisfaite des premiers résultats  

©AfreePress-(Lomé, le 25 avril 2019)- Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, professeur Moustafa Mijiyawa a présenté mercredi 24 avril 2019 à Lomé, les résultats de la réforme portant contractualisation des centres de santé au Togo. Réforme lancée en juin 2017 avec l'accompagnement des partenaires techniques et financiers du Togo. 

La cérémonie a eu lieu en présence de la Directrice régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique, Dr Matshidiso Rebecca Moeti, de la Représentante-résidente de l’OMS au Togo, Mme Fatoumata Binta Tidiane Diallo, et de plusieurs acteurs du secteur de la Santé, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Démarrée avec le Centre Hospitalier Régional (CHR) d’Atakpamé et le Centre Hospitalier Préfectorale (CHP) de Blitta, cette approche a enregistré en un an et demi d’exécution, des résultats « encourageants », a indiqué le ministre de la Santé. 

Ces résultats, a laissé entendre Prof Mijiyawa, ont permis une « extension » rapide de l’approche dans sept (7) autres centres à savoir : le CHU Sylvanus Olympio de Lomé, les CHR de Kara, d’Atakpamé, de Dapaong, de Sokodé, le CHP de Blitta et le CMS de Siou.

« Aujourd’hui en espace d’un peu plus d’un an pour certains et de deux ans pour d’autres, cette contractualisation a beaucoup assaini la gestion des finances des hôpitaux et en dehors de ça, elle a impacté sur les taux de consultations et de fréquentations. L'aspect maternité et prise en charge chirurgicale, en sont impactés. En plus de la bonne gestion, la contractualisation prévoit aussi l’équipement ou la réhabilitation des centres concernés », a indiqué le ministre.

Au CMS Siou par exemple, le taux de fréquentations a augmenté de 20%, le taux des consultations externes de 31%, le taux d’hospitalisation de 7% et le taux d’imagerie de 18%. Les recettes des prestations ont augmenté de 21% et celles de la pharmacie de 64%, entraînant une hausse totale de recettes de 44%, s'est-il félicité.

« Par ailleurs, d’autres résultats ont été enregistrés notamment, la disponibilité en médicaments est supérieure à 95%, la motivation et la valorisation des agents désormais impliqués dans la gestion à travers le comité de trésorerie, la réhabilitation et l’équipement de certaines structures dans tous les centres concernés », a-t-il ajouté.

Pour sa part, la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, a DT sa joie au regard des résultats de l’initiative prise par le gouvernement pour améliorer la gestion des centres sanitaires. Elle et a réitéré l’accompagnement de son institution au projet. 

« J’ai été très impressionnée par les chiffres que le ministre a partagés, et je pense que le pays est sur la bonne voie. Ce que nous pouvons faire comme l’OMS, c’est d’appuyer ce que fait le Togo avec d’autres ministères impliqués dans le processus des hôpitaux parce qu’il y a beaucoup à apprendre et déjà avec les résultats, les données disponibles, nous allons voir comment partager ça avec d’autres pays africains afin qu’eux aussi essayent… », a laissé entendre Dr Matshidiso Rebecca Moeti.

Le ministre de la Santé, a par ailleurs précisé que cinq (5) centres de santé bénéficieront de cette approche dans les six mois à venir. Il s’agit de l’hôpital de Bè, le CHU Campus, le CHR Lomé-commune, les CHP de Notsé et Kpalimé.    

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…