vendredi, 12 juillet 2019 08:56

Journée mondiale de la population édition 2019 : l’UNFPA appelle les Etats à accélérer les recommandations du plan d’actions du Caire 

©AfreePress-(Lomé, le 12 juillet 2019)- La Journée mondiale de la population est célébrée chaque 11 juillet à travers le monde. Au Togo, les festivités marquant l’édition 2019 ont été officiellement lancées jeudi à Lomé par le gouvernement togolais et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA). 

La cérémonie de lancement de cette journée a été présidée par la ministre de la Planification du Développement et de la Coopération, Mme Ayawavi Demba Tignokpa en présence du Représentant résident du Système des Nations Unies (SNU) au Togo, Damien Mama et de plusieurs chefs d’agence onusienne dans le pays.

Le thème retenu pour la célébration de la journée mondiale de la population, édition 2019 est : « Accélérer la promesse ! ». Il s’agit selon les responsables de l’UNFPA de susciter à l’occasion de cette célébration, un engagement de tous les pays à œuvrer pour l’atteinte de l’objectif des trois zéros à savoir : « zéro décès maternels évitables, zéro besoin non satisfait en planification familiale et zéro violence faite aux femmes et aux filles » conformément au Plan d’Actions de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) adopté en 1994 au Caire en Égypte.

« Ce thème est motivé par le souci de la communauté internationale et des gouvernements à rendre compte des engagements qu’ils prennent à l’endroit des populations. En 1994 la communauté internationale s’est engagée à travailler pour l’amélioration des conditions de vie des populations particulièrement à faire en sorte que les hommes, les femmes et les jeunes et les enfants puissent jouir de leur droit en santé sexuelle et de la reproduction. 25 ans après le bilan montre que même si les résultats significatifs ont été atteints, il y a encore du chemin à faire pour atteindre l’objectif et c’est par rapport à ce qui manque que nous disons qu’il faut donc accélérer la promesse », a indiqué Joël Koffi VIDZAKOU, Représentant Assistant UNFPA-Togo.

La ministre en charge de la Planification du Développement, Mme Ayawavi Demba Tignokpa de son côté a rappelé les actions mises en œuvre par l’État togolais pour l’amélioration de la santé des populations. Elle a réitéré l’engagement du gouvernement à poursuivre aux côtés des organisations partenaires les actions pour l’atteinte les objectifs fixés par la CIDP. 

« Loin de se complaire des avancés certes encourageants, le gouvernement sous l’égide du Chef de l’État poursuit avec détermination ses efforts visant à relever les défis auxquels nos populations font encore face. Cette volonté se matérialise à travers les actions retenues dans les trois axes du Plan national de développement (PND 2018-2022) », a-t-elle laissé entendre. 

Il faut noter qu’en matière de santé sexuelle et de la reproduction, le Togo a enregistré des progrès significatifs selon les responsables de l’UNFPA. 

« La prévalence contraceptive est passée de 8% en 1988 à 21,4% en 2017 tandis que le ratio de mortalité maternelle est passé de 640 à 401 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes et l’indice synthétique de fécondité est aujourd’hui de 4,8 enfants par femme contre 5, 17 en 2013, ont-ils précisé.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…