vendredi, 20 mars 2020 21:43

Pour combattre le Covid-19, Lomé et trois autres villes bouclées

©AfreePress-(Lomé, le 20 mars 2020)- Le gouvernement a annoncé dans la soirée du vendredi 20 mars 2020, de nouvelles mesures pour faire face à la pandémie du Coronavirus.

Il s’agit entres autres de la fermeture pour deux semaines, à compter de ce vendredi 20 mars 2020 à minuit, de toutes les frontières terrestres du Togo aux passagers venant des pays limitrophes. « Cette mesure ne s’applique pas à la circulation des marchandises », précise le communiqué du gouvernement. 

Le gouvernement a décidé le bouclage de certaines villes du pays notamment les villes de Lomé, Tsévié, Kpalimé et Sokodé. Cette mesure entre en vigueur à partir du samedi 21 mars 2020 à 06 heures, avec des contrôles stricts aux entrées à hauteur de Tsévié sur la route nationale N°1, du péage d’Aného sur la route nationale N°2 et d’Amoussou-Copé sur la route nationale N°5. Il est fait interdiction jusqu’à nouvel ordre, de fréquenter la plage de Lomé et Aného tout le long du littoral, poursuit le communiqué.

Le gouvernement décide de la fermeture pour un mois, des lieux de culte, des églises et des mosquées, à compter de samedi 21 mars 2020 à 6h, et de la fermeture « immédiate » de tous les établissements scolaires publics, privés et confessionnels, primaires, secondaires et universitaires pour une période de trois (03) semaines.

« Les funérailles et les enterrements ne devront pas regrouper plus de 15 personnes, et ce jusqu’à nouvel ordre. Tous les vendeurs dans les marchés devront porter des masques de protection. Les activités culturelles et sportives de masse quant à elles, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », précise la mesure.

Autre mesure annoncée ce vendredi, la fermeture immédiate des discothèques sur toute l’étendue du territoire national. Le gouvernement a, à cet effet invité la population à plus de précautions dans les lieux publics et lors des activités d’ordre social notamment le respect des mesures d’hygiène préconisées et limiter les déplacements non indispensables.

Il fait ainsi appel à la compréhension, au civisme et au sens de responsabilité de tout un chacun pour la mise en œuvre efficace de toutes ces mesures.

Les autorités togolaises ont pour finir, rappelé que « tout contrevenant à ces mesures s’expose à de sévères sanctions ».

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…