© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2018)- Lomé abrite la 42ème session du comité interparlementaire de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (CIP-UEMOA). Une session consacrée à l’étude du budget du CIP-UEMOA et destinée à permettre aux parlementaires de ses pays membres de doter l'institution de moyens nécessaires à son fonctionnement.

La cérémonie d'ouverture des travaux s’est déroulée lundi 13 août 2018 à Lomé et a été présidée par le Président de l’Assemblée Nationale du Togo, Dama Dramani.

Durant une semaine, les députés du comité interparlementaire de l'UEMOA vont parler des défis auxquels fait face l'institution, renforcer les acquis existants afin de permettre à l'organe sous régional de poursuivre sa mission de contrôle du processus d'intégration économique et politique des pays membres.

Il est essentiellement question, a fait savoir le Président du CIP-UEMOA, Victor Dangnon, d'examiner le budget du CIP notamment le cadre budgétaire à moyen-terme (2019-2021), examiner les problèmes liés aux dividendes démographiques dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) et réfléchir sur les problèmes de redevabilité.

« Nous allons également faire une visite à Cinkassé au Nord du Togo où il y a un poste de contrôle juxtaposé pour voir si les investissements réalisés par la Commission correspondent aux besoins réels des populations, surtout s'ils facilitent la libre circulation des personnes et des biens », a-t-il ajouté.

Le Président de l'Assemblée Nationale togolaise, Dama Dramani, s’est pour sa part réjoui du choix porté sur le Togo pour abriter cette rencontre. « Le choix répétitif de notre capitale Lomé pour la tenue des sessions CIP est à la fois une marque de confiance, de considération et de soutien du comité interparlementaire à l'endroit du parlement et du peuple togolais. Je vous réitère l'attachement du Togo et de ses dirigeants au processus d'intégration sous régionale dont le CIP-UEMOA assure la mission de contrôle démocratique », a-t-il indiqué.

Il faut noter que l’UEMOA est composée de huit (8) Etats côtiers et sahéliens que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Tous liés par l’usage d’une monnaie commune, le FCFA.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2018)- Les 19èmes journées scientifiques annuelles de la Société ouest africaine de chimie (SOA CHIM) se déroulent à Lomé à partir de ce mardi 14 août 2018 et prendront fin le  17 août prochain. La rencontre est organisée en collaboration avec le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Plusieurs exposés et conférences-débats sont inscrits à l’agenda de cette rencontre. Ils portent sur des sujets ayant un lien avec la santé, l’environnement, les ressources naturelles, le développement agricole, la transformation des produits agricoles et le rôle des sciences dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Ces 19èmes journées scientifiques devront aider les scientifiques, chercheurs et enseignants participants, qui sont issus des pays francophones d’Afrique de l’Ouest, de partager les résultats de leurs recherches, en ligne avec les objectifs de développement durable, a expliqué Gado Tchangbédji, Doyen de la faculté des sciences de l’Université de Lomé.

Elles sont placée sous le thème : « Contribution des sciences chimiques dans la mise en œuvre des ODD ».

A.Y.

©AfreePress-(Lomé, le 13 août 2018)- La Secrétaire nationale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), Brigitte Adjamagbo Johnson a condamné dimanche 12 août 2018, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour la reprise des preparatifs des élections législatives au Togo. 

Des préparatifs que la Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l'opposition, qualifie de « manœuvres unilatérales » qui ne seront pas sans conséquences. 

« Nous avons gagné la bataille mais pas encore la guerre. Il y a des recommandations de la CEDEAO qui même en étant pas totalement conformes à ce que nous voulons, nous permettront de nous mettre sur la voie de l'alternance tant recherchée au Togo. Mais nous remarquons que le régime auquel nous avons à faire, compte à nouveau tout faire pour maintenir le statut-quo »,  a dénoncé Mme Brigitte Adjamagbo Johnson dimanche au cours du premier conseil national de la jeunesse socialiste de son parti CDPA tenu à Lomé.

La relance des activités de la CENI, a-t-elle dit,  sans les réformes qu'exige la coalition des 14 partis pourrait conduire le Togo dans des mouvements de contestations sans précédents.

« (...) On voit une CENI qui fait partie du problème togolais, reprendre le processus électoral et continuer à préparer des élections comme par le passé. Nous ne nous laisserons pas distraire et nous disons attention. Le jour où on va constater que cela nous mène à autre chose que le changement, ça va être un ouragan que personne ne pourra contenir », prévient Mme Brigitte Adjamagbo Johnson. 

Pour finir, elle a fait savoir que la coalition des 14 partis dont elle est la coordinatrice, ne compte pas envoyer la liste de ses représentants comme l'exige  la CENI. 

Elle a également mis en garde les partis qui prennent part aux préparatifs de la CENI. « Nous n'allons pas répondre à cette demande de la CENI et je réitère ma mise en garde, ne jouons pas avec le destin des togolais. Nous devons montrer qu'au sein de la classe politique togolaise, nous sommes des gens sérieux. Ceux qui se soumettront individuellement aux ordres des commanditaires, qu'ils sachent qu'ils engageront individuellement leur responsabilité dans ce pays et ils répondront un jour des actes qu'ils auront posés. Donc il serait mieux d'arrêter à ce stade avant qu'on aille loin », a-t-elle insisté.

Raphaël A.

Page 1 sur 941

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…