© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 17 décembre 2018)-L'ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) a publié les résultats de ses activités de sensibilisation et de dépistages volontaires du VIH. Activités menées les 10 et 11 décembre 2018 à l’Université de Lomé.

Cette opération informe le RAPAA, a concerné au total 401 personnes à raison de 264 hommes et 137 femmes. Au surplus, 1800 jeunes étudiants et étudiantes ont également été sensibilisés sur la nécessité de connaitre leur sérologie et informés sur l’usage de substances psychoactives et les modes de contamination au VIH.

Ces actions selon le RAPAA, entrent dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA, célébrée chaque 1er décembre.

Christelle A.

©AfreePress-(Lomé, le 17 décembre 2018)-L'opération de séduction des candidats aux élections législatives du 20 décembre a pris fin mardi 18 décembre 2018 et chaque candidat a fait de son mieux pour convaincre les populations à porter leurs choix sur sa liste. De son côté, la tête de liste du Parti Démocratique Panafricain (PDP) dans le Grand Lomé, Jocelyne Sodji a terminé en beauté sa campagne par une caravane qui a sillonné plusieurs quartiers de la ville de Lomé et de ses environs.

« Beaucoup de jeunes croupissent sous le fardeau de la pauvreté, mais que faire si en tant que jeune, je ne me bats pas pour la cause de la jeunesse à l’Assemblée Nationale? Et tout ceci sera possible si vous décidez de bâtir avec moi ce rêve », a lancé Jocelyne Sodji partout où sa caravane est passée.

Il faut rappeler que jeudi dernier, elle était face aux femmes du marché d’Adidogmé rencontre au cours de laquelle, elle a exposé son projet de société et sollicité le soutien des femmes togolaises.

Christelle A.

©AfreePress-(Lomé, le 17 décembre 2018)-Les candidats de l'Union des Forces du Changement (UFC) dans le Grand Lomé ont achevé mardi 18 décembre 2018, leur marathon électoral par un meeting dans le canton d'Aflao Sagbado.

Cette dernière rencontre marquant la fin des quinze (15) jours de campagne électorale a regroupé plusieurs dizaines de militants et sympathisants du parti au symbole du palmier a permis à ce parti et à ses leaders, de réitérer à l'endroit des populations leur message de paix et de cohésion nationale.

L'UFC, ont fait savoir ses premiers responsables cherchent à construire une société de tolérance, où le débat politique se fait de manière civilisée et « non par des coups de menton ou des attitudes combinatoires ». « Nous ne sommes pas une coquille vide comme certains le pensent, nos fédérations ont répondu à l'appel et ce n'est qu'un début pour remettre le parti en ordre de bataille pour répondre aux attentes de la population. Nous nous engageons à faire en sorte que le volet politique qui a trait aux réformes constitutionnelles soit immédiatement achevé avant la fin du premier trimestre. Dès lors que l'Assemblée va entrer en fonction, que ces réformes constitutionnelles se fassent et que l'alternance ne soit plus un leurre », a laissé entendre Isaac Tchiakpé, conseiller du président national de l'UFC.

A l'issue de ces élections, l'UFC qui s'est positionnée dans 21 circonscriptions au même nombre d'élus. « Si on est en compétition, c'est pour être les premiers. Nous n'avons pas vocation à être des supplétifs ou derniers de la classe, parce que nous sommes un parti de l'opposition, nous sommes aussi en quête du pouvoir et nous nous donnons les moyens pour ça », a martelé M. Tchiakpé à la fin du meeting.

Christelle A.

©AfreePress-(Lomé, le 18 décembre 2018)- Une mission conjointe d'observateurs électoraux de la société civile africaine chargée de suivre et d'observer le processus électoral avant, pendant et après les élections législatives du 20 décembre 2018 séjourne au Togo depuis le 5 décembre dernier.

L'objectif général de cette mission, a indiqué le chef de la délégation Alain N'Zaba, est de veiller à la promotion d'élections crédibles et transparentes en Afrique. La mission après son observation de la campagne électorale s'est félicitée mardi du « climat apaisé et constructif » dans lequel la campagne électorale s'est déroulée. Elle a néanmoins déploré les actes de violence et les pertes en vies humaines occasionnées par des manifestations dans les préfectures d'AgoèNyivé et de Tchaoudjo.

Les membres de cette mission ont à cet effet, lancé un « vibrant » appel au peuple togolais à « toujours garder son calme », sa « patience » et sa « vigilance » afin, ont-ils dit, de ne pas tomber dans des manipulations pouvant remettre en cause la cohésion sociale.

Ces experts électoraux ont été dépêchés par le Réseau Commune Active (RCA), le Togo de Demain (LTD) et le Collectif des Associations pour le Développement et la Réconciliation (CADRE). Ils viennent du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Sénégal, du Niger, du Cameroun ainsi que du Togo.

Christelle A.

Page 1 sur 1096

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…