vendredi, 08 décembre 2017 22:29

Les défenseurs des droits de l’Homme à l'école du numérique

©Afreepress-(Lomé, le 08 décembre 2017)- Dans le cadre de la journée internationale des Droits de l’Homme célébrée le 10 décembre de chaque année, le Centre de Documentation de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) et l’Alternative Leadership Group (ALG), en partenariat avec le Secrétariat d’Etat auprès du ministre de la Justice chargé des droits de l’Homme et l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a initié du 07 au 08 décembre 2017, un atelier de formation à l’endroit des défenseurs des Droits de l’Homme. Une rencontre placée sous le thème : « Le défenseur des droits de l’Homme et le numérique».

L’objectif de cette rencontre, ont insisté les organisateurs, est l’amélioration significative des connaissances des défenseurs des droits de l’Homme et la maîtrise des nouveaux outils de l’’information et de la communication. Toute chose qui devrait les rendre plus crédibles et  leur garantir une plus grande sécurité dans l’accomplissement de leur travail.

L’atelier a réuni des jeunes acteurs de la société civile et des défenseurs des droits de l’Homme confirmés résidents à Lomé et à l’intérieur du pays. De l’avis des premiers responsables du CDFDH, il va permettre le renforcement des connaissances des participants et la professionnalisation du travail des défenseurs des droits de l’Homme au Togo.

Les participants ont été outillés sur les instruments juridiques de protection des droits de l’Homme et les mécanismes garantissant leur sécurité physique et numérique.

« Chaque fois que le gouvernement vous fait appel pour valider un plan de mise en œuvre d’une action, réfléchir à l’adoption d’une loi, mettre en œuvre de façon concertée une action, vous avez souvent accepté d’être à nos côtés », s’est réjouie Nakpah Polo, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice, chargé des droits de l’Homme.

Le Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme (CDFDH) est a vu le jour en mars 2017 à Lomé. Il appui techniquement et accompagne les défenseurs des droits de l’Homme, des personnes morales ou physiques, pour une professionnalisation de leur travail sur la base des standards et bonnes pratiques internationales.

Anne K.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…