lundi, 11 décembre 2017 23:30

Première phase du projet PNIASAN : Le Togo enregistre 6,6% de croissance agricole, selon le gouvernement

©Afreepress-(Lomé, le 11 décembre 2017)- Les partenaires techniques et financiers du Togo ont validé lundi 11 décembre 2017, la deuxième phase du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN) pour la période 2017-2026.

A l’ouverture des travaux de l’atelier, le Premier Ministre, Komi Sélom Klassou, a rappelé à l’assistance, la révolution que le PNIASAN est censé induire dans la croissance du secteur agricole au Togo. « En tirant les leçons de la mise en œuvre du PNIASAN, la stratégie future reposera quant à elle, sur la mise en œuvre d’instruments financiers techniques et réglementaires visant à inciter les acteurs publics et privés à faire des efforts pour valoriser les potentialités environnementales, économiques et sociales du Togo », a souligné le Premier Ministre dans son discours d’ouverture des travaux.

Le PNIASAN, vise selon les techniciens, à améliorer la croissance agricole du Togo de l’ordre de 6 points sur les six années à venir. « Le Togo enregistre dans ce cadre, une croissance agricole de 6,6%. Il est à remarquer depuis plusieurs années que les prix des denrées alimentaires sont restés  stables et le Togo a eu à soutenir certains pays de la sous-région qui étaient en difficulté. Au niveau du revenu des paysans, il est également remarqué une amélioration en zone rurale, ce qui était inscrit dans les objectifs du PNIASAN», a laissé entendre à l’ouverture des travaux, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, le Colonel Ouro-Koura Agadazi.

Il s’agira spécifiquement au cours de cet atelier de validation du PNIASAN, d’analyser la pertinence et l’opérationnalité des axes proposés, des modalités de mise en œuvre des différentes mesures proposées, d’examiner, amender et enrichir le document du PNIASAN, de proposer éventuellement d’autres options et actions à de mise en œuvre et de valider en fin de compte, le document.

Le projet mobilisera durant sa phase de mise en œuvre, plus de 1.250 milliards de F CFA à raison de 75 milliards de FCFA par an. Il est prévu dans le cadre dudit projet, la création de plus de 1500 emplois directs et le recul de l’indice de pauvreté nationale de 55 à 27% avec l’amélioration de la balance commerciale de plus de 26% et une hausse de 10% du revenu moyen des paysans togolais.

Il faut rappeler que le secteur agricole au Togo, contribue à plus de 32% au PIB et occupe plus des 2/3 des actifs.

L’objectif est de parvenir d’ici 10 ans à un taux de croissance agricole moyen de 10% et un doublement du revenu des agriculteurs, a confié à l’Agence de presse Afreepress, le Colonel Ouro-Koura Agadazi.

Ce plan a pour objectif de contribuer à bâtir une agriculture moderne, durable et à haute valeur ajoutée au service de la sécurité alimentaire et nutritionnelle nationale et régionale. Il vise également le renforcement de l’économie nationale que le gouvernement veut inclusive, compétitive et génératrice d’emplois décents et stables à l’horizon 2030.

Théophile K.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…