jeudi, 14 décembre 2017 11:33

« Projet ARTPRENA » : L'Association Heinrich Klose s’intéresse aux acteurs culturels et aux journalistes

©Afreepress-(Lomé, le 14 décembre 2017)- L'Association Heinrich Klose (AHK) a procédé mardi dernier au lancement officiel du projet ARTPRENA : « projet d'Appui à la promotion de la liberté d'expression, à la protection des groupes sociaux et au renforcement des partis politiques comme facteur du processus de réconciliation nationale au Togo ». C'était au cours d'une conférence de presse organisée au siège de cette association à Avedji. Une rencontre qui a permis aux  premiers responsables de cette association de présenter officiellement ledit projet démarré depuis le 13 novembre dernier dans les régions des savanes, de la Kara, de la centrale et des plateaux.

La présentation du projet a été suivie par un atelier de formation à l’endroit d’une trentaine d'acteurs de la communication et d’artistes de la région maritime (Tsévié et Lomé). Ce qui vient, selon les organisateurs, mettre fin aux ateliers régionaux de la phase des activités artistiques du « projet ARTPRENA ». « Aujourd’hui nous sommes à la phase des activités artistiques du projet qui consiste à impliquer les acteurs culturels notamment, les artistes, et professionnels des médias pour leur permettre de créer des œuvres artistiques et des émissions qui entrent dans le processus de réconciliation de notre pays », a confié à l’Agence de presse Afreepress, Jean-Luc Gbati SANHAYE, Directeur Exécutif de l’Association « Heinrich Klose ».

Le projet couvre une période de trois mois (de novembre 2017 à janvier 2018). Il vise le renforcement des capacités des acteurs culturels qui sont des professionnels de l'oralité, de la communication ajoutés à des groupes de jeunes de partis politiques. Le but, c’est de les motiver à prendre part à la mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR). « Il est question de leur faire prendre conscience de leurs rôles et responsabilités dans le processus de réconciliation en cours », a fait savoir le directeur du projet.

La phase des activités artistiques de ce projet a débuté le 13 novembre dernier et a permis de former plus de 20 acteurs culturels et des communicateurs dans plusieurs villes du pays notamment : Dapaong, Kara, Sokodé et Atakpamé.

Deux autres phases suivront. Il s’agit de la phase des résidences de créations artistiques et médiatiques et celle des séances de restitution publique des fruits de ces résidences.

Le « Projet ARTPRENA » est financé par l'Union Européenne (UE) et mis en œuvre par l'Association Heinrich Klose (AHK) et ses partenaires qui sont entre autres : l'Association FILBLEU et Coalition togolaise pour la Diversité Culturelle (CTDC).

L’objectif c’est d’amener les pouvoirs publics, les partis politiques et les professionnels des médias à s’engager résolument dans la mise en œuvre des recommandations de la CVJR relatives à la liberté d’expression et à la protection des groupes sociaux (recommandations 21 et 22) et aux partis politiques (recommandations 24 et 25), a précisé le chef de projet Gbati SONHAYE.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…