vendredi, 15 décembre 2017 06:55

Faure Gnassingbé à Atakpamé évalue la réforme des hôpitaux

©Afreepress-(Lomé, le 15 décembre 2017)-Le Président de la République, Faure Gnassingbé était jeudi 14 décembre 2017 à Atakpamé dans la région plateaux (157 km au Nord de la ville de Lomé) où il a évalué la réforme de processus de contractualisation mise en œuvre par le Togo en février dernier pour permettre l’efficacité dans la gestion des hôpitaux du pays.

Le Centre hospitalier régional (CHR) d'Atakpamé et le Centre Hospitalier Préfectoral de Blitta font partie des premiers centres de santé à expérimenter ce processus. Le chef de l’Etat a profité de sa présence dans la région pour prendre le pool du fonctionnement des réformes apportées et recueillir les doléances des travailleurs.

La visite a été couplée de la remise au ministère de la Santé et de la Protection Sociale, d'équipements roulants acquis dans le cadre du Programme d'Urgence de Développement Communautaire (PUDC-Togo). La cérémonie de remise de ces équipements a été présidée par le Président de la République, en présence des membres du gouvernement et de la Représente Résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Khardidiata Lo N’Diaye,  a constaté sur place l'Agence de presse Afreepress.

Le processus de contractualisation décidé par le gouvernement, a pour objectif « d’améliorer la performance des services médicaux des hôpitaux en mettant en place une gestion hospitalière efficace et efficiente».

Selon le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Prof. Moustafa MIJIYAWA, la phase expérimentale du projet a été un succès pour le gouvernement et les populations. « Les résultats ont permis le paiement régulier des salaires et des primes des 109 agents émargeant sur le budget autonome depuis juin 2017 (18.500.000 F CFA par mois), une réduction du découvert à la banque de 46 à 31 millions de F CFA, une augmentation de l'achat de médicaments de 66%, des frais alloués à la maintenance des équipements de 841%, a permis l'achat de 2 microscopes (2.700.000 F CFA), de 6 ordinateurs (2.965.000 F CFA), d'une table d'accouchement (680.000 FCFA) et de deux brancards (1.369.500 F CFA), ainsi que la réhabilitation de la pharmacie (5.588.226 F CFA) », a-t-il indiqué.

Au regard de ces résultats « encourageants », le gouvernement a annoncé l’extension prochaine du projet à trois autres hôpitaux à savoir CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le CHU Kara, et le CMS de Siou à Niamtougou.

Le processus de contractualisation est basé sur une délégation de pouvoir à des entités privées chargée de mettre en place des outils et mécanisme d'une gestion orthodoxe, participative et inclusive de structures dépendant de l’Etat.

Au Togo, la contractualisation comporte sept (7) axes qui sont notamment,  la gestion des ressources humaines, la gestion financière, la gestion de la pharmacie, l'amélioration de la satisfaction des patients, le renforcement du plateau technique, l'amélioration de la prise en charge des citoyens indigents et l'amélioration de l'hygiène et de l'assainissement des hôpitaux.

Dans le même cadre le président de la République a remis au ministère de la Santé, cinq (5) ambulances médicalisées, dix (10) véhicules 4x4 de liaison et cent (100) motos devant permettre servir dans cinq (5) centre sanitaires de la région des plateaux.

Adopté par le gouvernement en 2016, le projet PUDC au Togo est financé par l'État togolais avec l'appui du Japon et mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…