mardi, 19 décembre 2017 12:20

L’UNREC plaide pour l'implication des femmes dans la lutte contre la prolifération des armes

©Afreepress-(Lomé, le 19 décembre 2017)- Le Centre Régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), tient du 18 au 20 décembre à Lomé, un atelier de renforcement des capacités des acteurs des organisations de la société civile du bassin du Lac Tchad (Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad) sur le “rôle des femmes dans la lutte contre l'acquisition des armes et munitions par les groupes terroristes".

Cette rencontre de trois jours, ont indiqué les organisateurs à l’Agence de presse Afreepress, vise à intégrer efficacement les perspectives genres en matière de désarmement, de non-prolifération et de contrôle des armements dans la région du lac Tchad.

Les travaux de cet atelier ont été officiellement lancés ce lundi par le Ministre togolais de la Sécurité et de la Protection Civile, le Colonel Yark Damehane en présence de la Représentante du Système des Nations Unies au Togo, Khardiata Lo N'Diaye, de l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Christoph Sander et celui de l'Égypte, Mohamed Karim Sherif.

« Cet atelier constitue l'activité principal du projet : Importance du genre dans la lutte contre l'acquisition des armes et des munitions par les groupes terroristes dans le bassin du Lac Tchad ». Un projet qui s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions 1325, 2349 et 2370 du Conseil de Sécurité des Nations Unies ainsi que des résolutions de l'Assemblée générale sur  les femmes, le désarmement, la non-prolifération et le contrôle des armes », a déclaré à l’ouverture des travaux, le Directeur de l'UNREC, Anselme N. Yabouri.

Il s'agit a-t-il dit, de former pendant trois (3) jours les participants sur plusieurs thématiques pour plus de respect de l'équité genre, d'implication des femmes dans la lutte contre la prolifération des armes et munitions et une lutte efficace contre le terrorisme.

La rencontre vise également, à outiller ces acteurs de la société civile œuvrant dans le domaine du désarmement en Afrique, sur l'usage des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), le plaidoyer et le développement de projets.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehane a souligné dans son intervention, le rôle que jouent les femmes dans la préparation et la commission des actes terroristes en Afrique et convié les participants à œuvrer activement pour l'atteinte des objectifs de l'UNREC.

A cette occasion, la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Togo, Mme Khardiata Lo N’Diaye a mis l’accent sur les conclusions du rapport du Groupe de Recherche et d'Information sur la Paix et la sécurité (GRIP) qui indique que plus de 875 millions d'armes légères et de petits cabres (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. L'Afrique à elle seule, abrite plus de 100 millions de ces armes et 90% des victimes de guerre, qui sont les femmes et enfants sont tués par ces armes.

Le projet « Importance du genre dans la lutte contre l'acquisition des armes et des munitions par les groupes terroristes dans le bassin du Lac Tchad » est financé par la Suède et mise en œuvre par l’UNREC.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…