lundi, 01 janvier 2018 07:34

L’ONG ALAFIA met définitivement fin aux pratiques de veuvage dans la préfecture des Lacs

©Afreepress-(Lomé, le 1er janvier 2018)-Le projet « éradication des pratiques coutumières de veuvage » a pris fin jeudi 28 décembre dernier à Aného dans la préfecture des Lacs (46 Km au Sud-Est de Lomé). Démarré en juin 2016 et piloté par l'ONG ALAFIA avec le soutien financier de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo, le projet consacré à l'éradication complète et définitive des pratiques coutumières néfastes de veuvage dans cette localité du Togo, a pris fin par une cérémonie solennelle présidée par la Directrice Exécutive de l'ONG ALAFIA, TETEY Adzoavi Nyuito en présence de Togbui Ahuawoto Zankli Lawson VIII et Nana Anè, tous chefs coutumiers de la ville d’Aného.

A l’occasion de cette sortie publique, les têtes couronnées de la ville d’Aného ont annoncé publiquement et solennellement la fin des rites de veuvage dans leurs localités respectives.

« Un nouveau jour s’est levé nos femmes n’auront plus à souffrir du veuvage, elles n’auront plus à supporter une autre souffrance que celui de la mort de leur bien-aimé qui est déjà un vide que rien ne peut combler », a déclaré TETEY Adzoavi Nyuito, Directrice Exécutive de l'ONG ALAFIA.  

Au cours de cette cérémonie, les rois et les prêtres traditionnels de la préfecture des Lacs ont réitéré leurs engagements à veiller au respect scrupuleux de cette interdiction après l'abolition officielle de ces pratiques qualifiées de « néfastes » pour la femme. Ceux-ci ont promis de travailler à éradiquer les autres formes de pratiques et comportements dégradants pour les femmes.

Le projet « éradication des pratiques coutumières de veuvage » a consisté à amener les chefs traditionnels et leaders d’opinion des communautés concernées à reconnaître les limites de certaines pratiques coutumières enfin de les remplacer par de nouvelles dispositions coutumières protégeant la dignité de la femme. Le but, a confié à Afreepress TETEY Adzoavi, n’est pas de diaboliser les croyances et pratiques coutumières mais plutôt de les adapter aux besoins du moment et les mettre en accord avec les lois modernes et traités internationaux.

Le même projet sera prochainement piloté dans la préfecture de Dankpen.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…