mardi, 09 janvier 2018 12:28

Pasteur Edoh Komi sur la crise togolaise : «Chacune des deux parties doit mettre de l’eau dans son vin pour sortir le pays de cette ornière»

©Afreepress-(Lomé, le 08 janvier 2018)- En marge à la conférence de presse tenue samedi 06 janvier 2018 à Lomé par les victimes des Travaux de la société Lomé Container Togo (LCT), le président du Mouvement Martin Luther King (MMLK) la Voix des Sans Voix, revient à travers  cette interview accordée à la l’Agence de presse Afreepress, sur les raisons d’une telle sortie médiatique.

Lire l’intégralité de l’entretien.

Afreepress : Bonjour Pasteur Edoh Komi.

Pasteur Edoh Komi : Bonjour monsieur le journaliste.

Afreepress : Comment se porte le MMLK ?

Pasteur Edoh Komi : Le MMLK se porte très bien surtout avec sa mission qui est celle d’être le Porte-parole des sans voix.

Afreepress : Qu’est-ce qui a motivé le MMLK et les victimes des travaux de la société LCT à rencontrer la presse samedi dernier ?

Pasteur Edoh Komi : Cette conférence de presse est motivée par la nécessité de faire la lumière sur le fait que les clauses du plan d’action de réinstallation des victimes des travaux du projet Lomé Container Terminal, vu que plus de cinq ans, ils sont dans l’indigence et la précarité. Aussi dans cette dynamique, le MMLK a saisi l’un des principaux partenaires du projet basé à Dakar en l’occurrence la Société Financière  Internationale (SFI). Ayant compris notre préoccupation, la SFI a dépêché une mission de deux personnes à Lomé. Ce n’est qu’après cette rencontre avec la délégation que nous avons décidé de rencontrer  la presse pour appeler les décideurs à revoir leur copie en faveur des ex-ramasseurs, perliers et maraîchers affectés.

Afreepress : Que réclament concrètement ces victimes ?

Pasteur Edoh Komi : Ces derniers réclament la mise à leur disposition de sites fiables pour leurs activités, la conversion de certains de la LCT comme employés, l’indemnisation effective d’autres personnes vulnérables.

Afreepress : Un autre sujet occupe l’attention des Togolais. C’est la situation sociopolitique qui s’enlise. En tant  que leader d’opinion qu’est-ce que vous proposez pour une sortie de crise au Togo ?

Pasteur Edoh Komi : La crise togolaise s’exacerbe et se cristallise davantage et les positions se durcissent au point qu’il est difficile de présager de la suite. Mais la situation ne va pas rester continuellement dans l’impasse, raison pour laquelle chacune des deux parties doit mettre de l’eau dans son vin pour sortir le pays de cette ornière.

Comme le chef de l’Etat a dit qu’une grande partie de la solution se trouve dans son camp, alors il lui faut un sursaut d’orgueil pour débloquer le compteur. J’estime qu’à force de vouloir trop tirer sur la corde, elle finirait par se rompre et cela va définitivement sonner le glas. Des millions de Togolais attendent la fin de cette crise pour se mettre au travail et il revient aux acteurs politiques de trouver un consensus. L’extrémisme d’un camp comme de l’autre n’est pas un signe favorable pour l’avenir. Il faut les réformes qui évitent à notre pays, la voie de la déchéance et de catastrophe démocratique. Le dialogue sur des bases sincères et honnêtes est un gage pour la résolution de la crise togolaise et c’est à cela que je convie tous les acteurs. Et tout cela dans la crainte de Dieu  et dans l’amour du prochain.

Afreepress : Quels sont vos vœux pour la population en cette nouvelle année ?

Pasteur Edoh Komi : Je profite de cette occasion pour souhaiter l’accomplissement de la volonté divine dans la vie du peuple Togolais. Que le seigneur l’Eternel des Armées bénisse le Togo.

Interview réalisée par Théophile K.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…