mardi, 23 janvier 2018 15:43

Le MEET met en garde les autorités universitaires, suite aux incidents survenus lors de son AG

©Afreepress-(Lomé, le 23 janvier 2018)- L'Assemblée Générale prévue ce mardi 23 janvier par le Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET) à l'Université de Lomé n'est pas allée à son terme. Elle a été dispersée par la police universitaire, occasionnant des courses-poursuites et des violences dans le temple du savoir.

Dans un communiqué rendu public quelques heures après ces heurts,  le MEET a condamné les "agressions" dont les étudiants ont été victimes.

Le président de cette association, Adougo Komlan, rapporte dans son communiqué que les autorités universitaires ont interdit la tenue de cette Assemblée Générale en dépêchant la police universitaire qui selon lui, a « perpétré des violences sur les étudiants».

Tout en condamnant avec « fermeté » l’usage de la force par les éléments de la police universitaire sur les étudiants, le MEET, a dit son engagement à continuer par lutter pour l'atteinte de ses objectifs en appelant  les étudiants à rester « vigilants et déterminés aux mots d’ordre à venir ».

L'objectif de cette Assemblée Générale  était d'analyser les nouvelles dispositions et orientations adoptées par les autorités universitaires pour la poursuites des études dans la plus grande université d'État du pays.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…