mercredi, 07 février 2018 18:52

Grève de 48 heures du SYNPHOT : Docteurs Gilbert Tsolenyanu et Atchi Walla s’expliquent et accusent

©Afreepress-(Lomé, le 07 février 2018)- Le Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a démarré ce mercredi 07 février 2018, une grève de 48 heures dans le but de protester contre les conditions de vie et de travail des médecins togolais, a appris l’Agence de presse Afreepress.

Les médecins et infirmiers regroupés au sein du SYNPHOT exigent entre autres, la réintégration des neuf agents du personnel de santé du centre hospitalier de Bè Kpota « licenciés », l’intégration des agents de santé non fonctionnaires dans la fonction publique, le rééquipement des centres de santé, le recrutement de nouveaux agents de santé et l’adoption d’un statut particulier.

Ils expliquent leur mouvement par le souci de se faire entendre des premières autorités du pays qui selon eux, sont « sourds » à leurs revendications. « Nous avons été calmes depuis un certain moment mais rien n'a évolué. Aucune autorité n'a réagi depuis lors à nos mouvements qui ont débuté à partir du 03 janvier 2018 par des sit-in dans les hôpitaux », a fait savoir ce mercredi, Dr Gilbert Tsolenyanu sur Radio Taxi Fm.

Lorsqu'on parle de santé, a renchéri Dr Atchi Walla, c'est une question qu'il faut « examiner avec la tête sur les épaules et les deux pieds sur terre ». Les deux responsables du SYNPHOT exigent de l’Etat, la régularisation d’une partie du personnel des hôpitaux publics et l’équipement des centres hospitaliers du pays en matériels performants. « Lorsque vous êtes amenés à examiner des malades par terre, à accoucher des femmes par terre. Vous serez de mauvais médecins. Les médecins togolais refusent désormais d'être de mauvais médecins. Les gens ont été formés à des milliards mais manquent de moyens pour exercer au mieux leur travail », s’est insurgé Dr Atchi Walla.

Ils ont promis la reconduction de leur mouvement jusqu’à ce que les revendications des praticiens hospitaliers soient enfin prises en compte par le gouvernement.

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…