lundi, 05 mars 2018 08:21

Décentralisation : Les populations de Mission Tové réclament toujours leur chef-lieu de commune

©Afreepress-(Lomé, le 05 mars 2018)- Les populations de Mission de Tové, localité située dans la préfecture de Zio (30 Km au Nord-Ouest de Lomé) ont exprimé dimanche 4 mars 2018, leur mécontentement à la suite de l’attribution à la localité voisine de Kovié, le chef-lieu de la commune de Zio 2.

C’était au cours d’une Assemblée Générale animée par le Bureau d’Appui au Développement Intégral de Mission Tové (CADI-MT) en présence d’un reporter de l’Agence de presse Afreepress

La rencontre a permis au bureau du CADI-MT de recueillir les avis et suggestions des populations sur les démarches à mener pour exiger le retour à Mission Tové, de la représentation du chef-lieu de la commune de Zio 2 comme préalablement décidé.

Selon ces populations, à l’issue du découpage des 116 communes sur l’ensemble du territoire, la préfecture de Zio avait obtenu 4 communes subdivisées en deux groupes notamment « Zio 1 » dont le chef-lieu est Tsévié et «  Zio 2 » qui avait pour chef-lieu, Kovié.

Une décision qui n’est pas du tout du goût des populations de Mission Tové qui se présentent comme les bénéficiaires « légitimes » de cet avantage en se fondant sur les textes votés par l’Assemblée nationale. « A l’assemblé Nationale, le texte portant création des communes a été voté avec pour chef-lieu de commune Zio 2, Mission Tové et nous étions dans l’attente que le président de la République prenne un décret pour signifier clairement la position de notre localité l’érigeant en chef-lieu. Mais malheureusement, ce chef-lieu a été finalement confié à Kovié », a dénoncé Akolatse Rodrigue, Technicien Supérieur en Gestion des Collectivités Locales et membre du CADI-MT. « Les habitants de Mission Tové sont mécontents et se sentent lésés par cette décision. Nous réclamons à ce que la justice soit faite », a-t-il confié à l’Agence de presse Afreepress.

Les natifs de Mission Tové ont dénoncé à cette occasion, la décision qui selon eux, va être à l’origine d’une rivalité entre les deux populations frères et font savoir qu’il existe des réalités historiques, démographiques, économiques, et socio-cultuelles qui indiquent que Mission Tové est la localité la mieux indiquée pour endosser le rôle de chef-lieu de Zio 2.

Ils ont fait référence aux données statistiques de la Direction préfectorale de la santé  (DSP) sur la population de Zio, réactualisées en janvier 2018. Des données qui indiquent que la commune de Mission Tové est en tête en termes de densité avec 17 994 habitants contre 14 505 pour la localité de Kovié. A cela, s’ajoute la place administrative qu’occupe Mission Tové depuis l’époque coloniale allemande, a rappelé M. Akolatse Rodrigue.

Le Bureau du CADI-MT compte envoyer un mémorandum et une pétition signée par les habitants de Mission Tovié aux institutions de l'État à savoir : le Ministère de l’Administration territoriale, l’Assemblée Nationale, la Primature et la Présidence pour attirer leur attention sur la situation.

Raphaël AZIAMADJI

 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…