jeudi, 26 avril 2018 09:58

Les inspecteurs du travail du Togo exigent de meilleures conditions de travail et de vie

©AfreePress-(-Lomé, le 26 avril 2018)- A quelques jours de la célébration de l’édition 2018 de la fête des travailleurs, les inspecteurs du Travail du Togo, regroupés au sein du Syndicat Autonome des Contrôleurs et Inspecteurs du Travail du Togo (SYNACIT-Togo), ont un message à l'endroit des acteurs du monde du travail du Togo et du monde entier.

Un message qui interpelle la responsabilité des travailleurs, de leurs employeurs ainsi que du gouvernement pour une garantie de meilleures conditions de travail et de vie aux employés de tous les secteurs d’activité, y compris les inspecteurs du travail eux-mêmes.

« Nous avons décidé de faire cette déclaration à l’endroit des acteurs du monde du travail dans le but d’édifier l’opinion nationale et internationale sur les conditions de travail et de vie des inspecteurs du travail d’une part et faire ressortir les impacts des conditions de travail sur le plan socio-économico-politique d’autre part », a laissé entendre le Secrétaire Général du SYNACIT-Togo, Yao Egnonam KOUSSODJI au cours d’une rencontre avec la presse tenue mercredi 25 avril dernier à Lomé.

A travers cette déclaration, les inspecteurs du travail ont interpellé leurs employeurs à « faire davantage pour respecter la législation sociale en vigueur au Togo ». « Les moyens qui sont mis à disposition de l’inspecteur du travail ne lui permettent pas de remplir pleinement et efficacement son travail », a-t-il indiqué dans sa déclaration liminaire.

Ils ont appelé le gouvernement à œuvrer pour l’adoption et l’application de leur statut particulier. Ils et exigent la mise à la disposition de chaque service d’inspection et direction régional du travail, de véhicules de travail, d’équipements de protection individuelle. Ils ont en outre exhorté le gouvernement à ouiller les inspecteurs d’appareils de mesure et leur offrir des bureaux décents et adéquats.

Les membres du SYNACIT-Togo ont profité de cette occasion pour appeler les travailleurs togolais à assumer leurs fonctions avec professionnalisme et respect de la déontologie.

Ils ont par ailleurs, émis le vœu que la commémoration du 1er mai prochain « soit une journée de réflexion » sur l’amélioration des conditions de vie et de travail au Togo.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…