mardi, 01 mai 2018 20:45

Ouverture dans 15 jours de négociations entre le gouvernement et les centrales syndicats, annonce le ministre Gilbert Bawara

©AfreePress-(Lomé, le 1er mai 2018)- Le 1er mai est connue à travers le monde comme  la Journée internationale du travail. Une journée essentiellement dédiée à la situation des travailleurs et aux plaidoyers pour l'amélioration de leurs conditions de vie. 

Pour cette année, les travailleurs regroupés au sein des centrales syndicales et syndicats de base se sont retrouvés dans leurs structures respectives pour partager des repas et formuler des doléances à l'endroit de leurs employeurs. 

Une rencontre a également eu lieu ce mardi 1er mai avec le gouvernement sur l'esplanade du Palais des congrès de Lomé. C'était en présence de plusieurs ministres du gouvernement dont le Ministre Gilbert Bawara.

Les différentes organisations et centrales syndicales ont profité de cette rencontre pour réitérer leur volonté et engagements à œuvrer dans un climat de convivialité et de dynamisme à l'atteinte de la mission que l'État leur a confiée. De son côté, le ministre Gilbert Bawara a recueilli les doléances des centrales syndicales qu’il a promis de soumettre au gouvernement. 

Le ministre de la Fonction Publique a, en outre rappelé aux participants à ces échanges, les efforts consentis par le gouvernement en vue de ramener le calme dans le secteur de l’éducation. "L'accord intervenu le jeudi 19 avril 2018 marque un jalon important dans les efforts et le processus visant à promouvoir un climat d'apaisement et de sécurité dans ce secteur crucial de la vie nationale", a-t-il fait savoir avant de rassurer les travailleurs de la disponibilité du gouvernement, de sa volonté d'écoute et de son engagement à continuer de privilégier le dialogue pour trouver les solutions idoines aux préoccupations et aux défis auxquels sont confrontés les travailleurs du Togo en général et en particulier ceux du secteur de la santé. 

"Les semaines et les mois qui s'ouvrent devant nous seront des périodes et des moments de dialogue et de concertations intenses et soutenus afin de rechercher des solutions pragmatiques et durables aux principaux défis et doléances portés par les partenaires sociaux (...)", a rappelé le ministre Bawara. Aucun sujet ne sera éludé et aucune question ne sera négligée, a-t-il promis.

Le gouvernement, a-t-il dit, agira avec le sens de l'intérêt général et du bien commun dans un esprit de responsabilité lors de ces pourparlers pour identifier les problèmes des travailleurs dans leur globalité et leur apporter des solutions.

Mais, a-t-il relativisé, il s'agira pour le gouvernement de faire prévaloir des solutions réalistes, durables et soutenables, d'apaiser les relations professionnelles et de promouvoir la paix et la stabilité à travers le dialogue qui sera engagé avec les organisations professionnelles des travailleurs.

Pour finir, le ministre  a annoncé que lesdites  discussions vont démarrer dans les "quinze (15) prochains jours afin d'examiner les plateformes revendicatives" introduites par les centrales syndicales.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…