mercredi, 23 mai 2018 09:27

Société : Le cri de coeur des exploitants de faux tecks pour la libération de leurs produits confisqués

©AfreePress-(Lomé, le 24 mai 2018)- Les responsables de trois organisations syndicales que sont le Syndicat des exploitants de bois et planches du Togo (SEBOPLAT), le Syndicat autonome des reboiseurs, importateurs et exportateurs des produits forestiers du Togo (SARIEF) et le Syndicat des travailleurs, revendeurs de bois et activités connexes au Togo (SYTREBACT), ont porté mardi 22 mai à la connaissance des médias, une série de difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l'exercice de leurs activités.

Une rencontre organisée par les premiers responsables de ces trois syndicats mardi 22 mai dernier et placée sous le thème : « La crise socio-économique et ses conséquences que connaissent les transitaires, importateurs, réexportateurs et exportateurs des madriers de pterocarpus erinaceuse (faux tecks) au Togo : résultats des négociations et perspectives d'avenir, a offert l'occasion à ceux-ci  de lancer un appel au secours à l'endroit du gouvernement à qui, ils demandent d’accorder une attention particulière à leur problème.

Les malheurs dans ce secteur ont commencé il y a  plus de deux ans quand le gouvernement avait pris la décision d'interdire l’exportation, l’importation et la réexportation de faux tecks au Togo.

Les exportateurs ont alors vu leurs cargaisons de ce bois en direction de la Chine, saisies au Port autonome de Lomé et dans les parcs du pays. 

« Aujourd’hui nous demandons concrètement la reprise de notre dossier. Depuis deux ans et demi où le problème de faux tecks a connu un moratoire, nous avons toujours eu à demander à ce que les produits que nous avons avant la date du moratoire nous soient au moins restitués, et donc nous menons des négociations dans ce sens », a confié à Afreepress, Richard Kodzo DANSOU, Porte-parole des syndicalistes.

Cette situation, ont-ils rappelé, a engendré la perte de plusieurs emplois entrainant la misère et surtout de perte de dignité de plusieurs acteurs de ce secteur, se sont-ils plaint.

Alida EKLOU et Anne KLIDJE

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…