mardi, 28 août 2018 11:26

Interview de Kekeli MESSAN-BIAM « l'Abacus a juste le pouvoir de réveiller, de synchroniser et de développer le cerveau de l'enfant en mathématiques »

©AfreePress-(Lomé, le 28 août 2018)- L’apprentissage et la maitrise des calculs en mathématiques nécessite les méthodes les plus rigoureuses. Pour amener les élèves, dès leur bas âge, à s’intéresser à cette discipline, l’ « Abacus ou le Bouclier », un outil de calcul, a fait ses preuves en milieu scolaire dans plus de cinquante (50) pays à travers le monde.

Au Togo, cet outil s’invite d’ores et déjà dans certains centres d’apprentissage. Dans une interview accordée à l’Agence de presse AfreePress, le jeune enseignant, Kekeli MESSAN-BIAM présente les avantages de l’utilisation de cet outil sur le plan éducatif et son futur projet pour révolutionner l’éducation au Togo.

Lire l’intégralité de l’interview.

AfreePress : Bonjour M.  Kekeli MESSAN-BIAM, vous accompagnez les enfants à comprendre et maitriser, en un temps record, les mathématiques, une discipline très souvent surnommée « bête noire » par certains apprenants, compte tenu des difficultés qu’ils éprouvent dans ce domaine. Par quelle méthode procédez-vous ?

M. Kekeli MESSAN-BIAM : Bonjour M. le journaliste. J'ai été enseignant de FLE (Français Langue Étrangère) plus de cinq ans à Accra au Ghana avant de me faire former comme enseignant d’Abacus ou le boulier. Il est vrai que les mathématiques ne remportent pas la côte de popularité dans nos classes (heureusement qu'il a des exceptions) mais j'ai l'habitude de dire qu'il n'existe pas d'élève nul, il n'y a que de mauvais maîtres. Chaque enfant a une manière d'apprendre. Soit par l'écoute, soit par la vue ou soit par kinesthésie. L'Abacus a juste le pouvoir de réveiller, de synchroniser et de développer dans le cerveau de l'enfant la simplicité pas seulement en mathématiques mais dans les autres disciplines qu'il étudie. On fait de la classe un laboratoire (où l'erreur est permise) et comme le soulignerait Henri Wallon (L'évolution psychologique de l'enfant, 1946) : « C'est surtout par les jeux que l'enfant structure ses activités mentales ». C'est ce qui fait que juste après trente minutes de cours d'Abacus avec un enfant qui a des difficultés en mathématiques, il devient un accro à cette matière.

AfreePress : Quelle est la spécificité de l’Abacus ou le bouclier ?

M. Kekeli MESSAN-BIAM : L'Abacus est un outil utilisé pour faire les calculs. Je dirai que le boulier est la mère de la calculatrice. Il existe plusieurs types d'Abacus russe, chinois, Montessori, japonais. Nous utilisons ici l'Abacus japonais encore appelé le « Soroban » du Dr. Dino Wong. L'utilisation de cet outil permet à l'apprenant d'utiliser les deux hémisphères (gauche et droit) de son cerveau avec une simultanéité et dans ce monde où tout va vite, l'enfant pourra s'adapter facilement.

L'apprentissage de l'Abacus chez un enfant lui accorde plusieurs avantages tels : la concentration, l'attitude positive, l'imagination, l'augmentation du QI, la confiance, l'écoute, être créatif et décisif, la numératif et le développement personnel.

AfreePress : Est-ce que le programme a fait ses preuves ailleurs dans le monde ?

M. Kekeli MESSAN-BIAM : L'Abacus est développé dans plus d'une cinquantaine de pays et fait ces preuves. Pour la petite histoire, j'ai un ami en Chine qui devrait se rendre à la banque pour un problème. Il était surpris de voir que la banque, au delà des ordinateurs, avait mis à la disposition des agents aux comptoirs, un Abacus. Il m'a rappelé pour me dire d'exceller dans ce domaine que j'ai déjà embrassé.

AfreePress : À quel âge l’apprenant peut-il commencer son initiation à l’Abacus ?

M. Kekeli MESSAN-BIAM : Vu ma formation universitaire dans le domaine de la psychologie de l'enfant, j'opte pour la fourchette de 04 à 14ans. À partir de quatre (4) ans, le cerveau de l'enfant commence à se former et vous observez que ce dernier pose autant de questions. Je juge bon qu'il soit mieux d’accompagner les enfants, par l'initiation à l'Abacus durant cette étape.

AfreePress : Avez-vous déjà démarré l’enseignement de l’Abacus au Togo ?

M. Kekeli MESSAN-BIAM : Bien-sûr, je suis sollicité de par et d'autres mais pour le moment, je développe mon projet « Initiation à l'Abacus » dans quelques orphelinats de la place en collaboration avec l'artiste slameur Kaporal Wisdom et d'autres associations. Je fais du pur bénévolat et je m'autofinance. Ce qui n'a rien de facile, mais pour les orphelins, les démunis, je n'ai pas d'excuses. J'ai déjà fait les preuves avec les enfants de l'ONG ANGE qui ont surpris plus d'un. Je serai à l'ONG Africavi Smile dans les jours à venir afin de donner le goût de l'utilisation du boulier aux enfants.

AfreePress : Quelles sont vos attentes pour cet outil dans le cursus scolaire au Togo ?

M. Kekeli MESSAN-BIAM : Inculquer l'Abacus dans le système éducatif togolais serait juste révolutionnaire. Vous aviez énuméré au début de l'interview les mathématiques comme "la bête noire" au Togo. L'Abacus dans ce cas viendrait éliminer cette bête tant redoutée. L'élève n'aura plus de problèmes avec les calculs (rapide et mental), les problèmes et de surcroît, les bâtonnets n'auront plus leur place... Vous imaginez le temps que l'élève utiliserait à faire des opérations ? Ce serait alors du « mathophobia » (la peur des mathématiques) au « mathophilia » (l'amour des mathématiques).

Aussi avais-je développé un programme d'adaptation de l'Abacus aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), un programme personnalisé (à Lumen Abacus Togo) qui relèvera le niveau d'étude de l'Abacus, bientôt chez vous.

Interview réalisée par Raphaël AZIAMADJI

 

 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…