mercredi, 19 septembre 2018 13:22

Université de Lomé : Des doctorants plaident pour des meilleures conditions d’études et de vie 

©AfreePress-(Lomé, le 19 septembre 2018)- La rentrée doctorale 2018-2019 à l’Université de Lomé (UL) est prévue du 17 au 19 octobre 2018. A quelques jours de cette rentrée, les autorités universitaires s’engagent dans une politique de proximité enfin de mieux informer les étudiants. 

Dans ce sens, une rencontre a été initiée mardi 18 septembre 2018 sur le campus universitaire de Lomé à l’endroit de l’ensemble des doctorants.

Une rencontre qui a permis aux premiers responsables de l’UL de présenter les innovations apportées dans ce parcours et recueillir par la même occasion, les attentes et suggestions des futurs Docteurs.

« La Direction de la recherche et de l’innovation de l’université de Lomé s’occupe entre autres des études doctorales et nous avons pensé qu’il était important d’engager une discussion avec les doctorants pour recueillir leurs préoccupations et attentes non satisfaites de sorte que, dans une dynamique de dialogue, nous puissions satisfaire ces attentes. Mais en même temps, on leur a apporté l’information selon laquelle la direction est consciente des difficultés qu’ils rencontrent au quotidien dans la conduite de leurs thèses et que nous travaillons dans le but de structurer tout cela en mettant en place des écoles doctorales et au sein de ces écoles, il aura des formations doctorales et des structures de recherches. Désormais la thèse va être conduite au sein d’une structure de recherches et il est fait de sorte que cette structure ne se limite pas exclusivement à un seul enseignant et que l’étudiant soit désormais pris en charge par l’ensemble de l’équipe », a laissé entendre le Directeur de la Recherche et de l’Innovation de l’UL, Prof BATCHANA Essohanam.

De leur côté, les doctorants n’ont pas manqué d’interpeler les autorités universitaires sur les difficultés « majeures » auxquelles ils sont confrontés au quotidien. Des difficultés qui portent sur le découpage de l’année, les questions relatives aux bourses, aux problèmes de laboratoire dans certains départements et  de documentation.

« Face à nos préoccupations, il était question de revoir le découpage de l’année surtout pour la promotion 2017-2018 puisqu’on nous a fait inscrire au mois de mai et à notre grande surprise le Président de l’Université a fait sortir une note disant que l’année finissait le 18 août 2018 et une autre note nous fait également savoir que nous avons jusqu’au 30 novembre pour nous réinscrire pour la nouvelle année. La question qu’on se pose est de savoir si les 5 mois constituent notre année académique ? Au département des Sciences, nous n’avons pas de laboratoire alors que nous avons payé les frais de laboratoire, les responsables de ces laboratoires nous tendent des factures de 3 à 11 millions de francs CFA et nous ne comprenons pas. Or on nous demande de faire nos points de thèse avant la prochaine réinscription. Notre souhait est que les autorités prennent en compte ces préoccupations primordiales pour notre parcours », a confié à l’Agence de presse AfreePress, une doctorante de la promotion 2017-2018.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…