mardi, 25 septembre 2018 12:53

Lutte contre l'érosion côtière : Le Président Faure Gnassingbé était au Nigeria pour « s'inspirer de l'expérience d'Eko Atlantic City »

©AfreePress-(Lomé, le 25 septembre 2018)- Le Président togolais, Faure Gnassingbé a effectivement séjourné le 21 septembre 2018 dans l'État de Lagos au Nigeria, a appris mardi 25 septembre 2018, l'Agence de presse AfreePress. Qu'est-il réellement allé faire au Nigeria.

Cette question est traitée par le site Prnewswire.com qui apporte des éléments de réponse sur les objectifs réels de ce voyage. Selon cette source, le chef de l'État togolais, Faure Essozimna Gnassingbé s'est rendu à Lagos, pour une visite au fondateur de la cité balnéaire connue sous le nom d'Eko Atlantic City afin de s'inspirer de la solution trouvée à la question de l'érosion côtière au Nigeria par le premier responsable d'Eko Atlantic City.

« Le Président du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, qui porte une attention particulière aux questions de lutte contre le réchauffement climatique et de lutte contre l'érosion côtière en Afrique, a félicité Eko Atlantic City pour la technique adoptée pour apporter une solution permanente à l'érosion côtière », rapporte le site nigérian Prnewswire.com. 

Il a fait l'éloge au cours de sa visite, indique cet organe de presse, de la nouvelle ville construite par le groupe South Energyx Nigeria Limited de M. Ronald Chagoury.

« L’érosion des côtes, une menace qui sévit dans l’ensemble des pays situés sur la côte du Golfe de Guinée, y compris le Nigeria et le Togo, est un problème persistant depuis des centaines d’années. Un problème qui affecte la vie de millions d’Africains. Eko Atlantic City s'est avérée être une solution durable à cette menace avec la construction d'un grand ensemble de plans d'eau appelé "la grande muraille de Lagos". La Grande Muraille de Lagos a été construite peu après l'effondrement du bar dénommé "Bar Beach" en 2005. Sa construction était une nécessité vitale pour protéger le littoral de l'île Victoria et de la localité de Lekki contre la perte potentielle de milliers de vies, de maisons, de commerces et de vastes étendues de terres arables », poursuit l'article.

« Cette entreprise a non seulement permis d’éliminer le danger de l’érosion, mais a créé aussi une ville intelligente, un centre financier ce qui a permis d'unir les populations avec leurs voisins pour lutter ensemble contre l’érosion côtière », a précisé M. Chagoury lors de cette visite du Président Faure Gnassingbé qui tient à s'inspirer de ce savoir-faire pour l'exporter vers son pays où la menace d'érosion côtière est une réalité de tous les jours.

« A l'instar de l'île Victoria, les communautés côtières du littoral togolais et de nombreux pays africains subissent depuis longtemps les conséquences de l'érosion de l'océan Atlantique. Cependant, avec des solutions durables et un partenariat innovant avec le secteur privé, nous pouvons lutter contre l'érosion côtière qui est un problème environnemental », a laissé entendre le Président du Togo, Faure Gnassingbé. 

Il faut rappeler qu'environ 6,5 kilomètres sur un total de 8,5 kilomètres de la Grande Muraille de Lagos ont été achevés. Ce grand mur continuera de protéger l’île de Victoria et certaines parties de Lekki contre l’érosion côtière.

A.Y.

 

 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…