jeudi, 27 septembre 2018 20:13

Interview de Marius BAGNY : « L’exercice de la profession d’Ingénieur dans le territoire d’un Etat doit donc être encadré et règlementé »

©AfreePress-(Lomé, le 27 sept. 2018)- Samedi 29 septembre 2018 marquera un jour spécial pour l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de l’Université de Lomé (APD-ENSI). Pour une première fois, les ingénieurs détenteurs d'un diplôme se donnent rendez-vous pour parler en Assemblée Générale de leurs conditions de travail et de vie et de la nécessité d'une réglementation de l'exercice de la profession d'ingénieur au Togo. Pourquoi cette Assemblée Générale, qui peut y prendre part et à quelles conditions? Le président de cette association, M. Marius BAGNY, Président du Comité d'Organisation de l'AGIT répond à toutes ces questions dans l'interview à suivre.

Lisez plutôt...

AfreePress : Pourquoi une Assemblée Générale des Ingénieurs du Togo ? 

Marius BAGNY : L’Ingénieur est à la base des activités de tous les secteurs socio-économiques, et œuvre à la qualité de la vie, au développement durable, à l’affirmation du génie national et au progrès technico-scientifique. L’exercice de la profession d’Ingénieur dans le territoire d’un Etat doit donc être encadré et règlementé. 

C’est dans ce but que l’Association des Professionnels Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de l’Université de Lomé (APD-ENSI) appelle ses confrères à une Assemblée Générale des Ingénieurs du Togo ce Samedi 29 septembre 2018 à 9 heures à l’Auditorium de l’Université de Lomé.  

Le but de cette AGIT est de valider les projets de texte de loi et le code de déontologie qui seront proposés aux Autorités Togolaises pour la règlementation de l’exercice de la profession d’ingénieur et la création d’un ordre national des ingénieurs au Togo. 

AfreePress : Quels sont les ingénieurs invités ? 

Tous les ingénieurs des génies des sciences physiques, résidents au Togo de nationalité togolaise ou non, sont conviés à cette AGIT. Nous entendons par cela les ingénieurs des génies civil, électrique, mécanique, informatique, télécom, géotechnique, électrotechnique, électromécanique, hydraulique, mines, géologie et des génies connexes à ceux-là. 

 AfreePress : Les ingénieurs agronomes sont donc exclus ? 

Ce n’est pas une question d’exclusion, mais une question de spécificité et de cohérence. Les ingénieurs agronomes et des génies connexes, sont issus des sciences du vivant et de la terre. Nous les encourageons plutôt à mettre en place un ordre spécifique à leur profession. Nous sommes ouverts à partager nos expériences avec eux à cet effet. 

AfreePress :  Qu’en est-il de ceux qui exercent la profession sans avoir le diplôme ? 

A cette étape du processus nous sommes obligés de ne prendre en compte que les détenteurs d’un diplôme d’ingénieur. Cependant la question des personnes qui ont eu un diplôme de niveau inférieur et qui exercent la profession, grâce aux années d’expériences professionnelles et aux compétences accumulées, est  prise en compte dans le projet de texte. 

AfreePress : Pourquoi est-ce que ce sont les ingénieurs de l’ENSI qui convoquent les autres ? 

Il était nécessaire qu’au moins un groupe organisé d’ingénieurs togolais, se saisisse de la question et prenne les devants. Les torts causés aux populations et à l’Etat, par le manque de réglementation de notre profession et l’inexistence d’un ordre des ingénieurs, sont quasi quotidiens. 

AfreePress :  Quels sont les conditions d’accès ? 

Il faut être ingénieur diplômé dans l’un des génies précités et verser une participation de 10.000 FCFA. 

AfreePress : Votre Mot de fin? 

Le processus en cours est indispensable pour notre pays afin de lui permettre d’aller vers un développement serein. L’implication et la contribution de tous les ingénieurs ainsi que toutes les bonnes volontés, sont nécessaires. 

Propos recueillis par A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…