samedi, 29 septembre 2018 07:05

Les populations et usagers de Kodjoviakopé sensibilisés sur les méfaits de la drogue par l’association RAPPA 

©AfreePress-(Lomé, le 29 septembre 2018)- L’Association Recherche, Action, Prévention et Accompagnement des Addictions (RAPPA) étaient les 26 et 27 septembre 2018 dans le quartier de Kodjoviakopé à Lomé, où elle a proposé des tests de dépistages volontaires et gratuit du VIH SIDA aux populations de ladite localité, en particulier aux usagers des Drogues (UD) et autres stupéfiants.

Face à la presse vendredi 28 septembre 2018 au siège de la RAPPA, les premiers responsables ont présenté à l’opinion et aux partenaires, les résultats de leur intervention qui a été financée par le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD). Une activité qui entre dans le cadre de la plateforme des Organisations de la Société Civile de lutte contre les Infections Sexuellement Transmissibles (OSC IST), VIH et le SIDA.

Selon les résultats présentés, plus de 350 personnes ont été touchées par cette campagne dont 150 femmes. 170 personnes ont été dépistées dont 50 femmes et parmi elles, certaines ont été identifiés comme étant séropositives et orientées vers des structures spécialisées pour leur prise en charge. 

2000 préservatifs ont été distribués et des dépliants exposants les dangers de l’usage des substances psycho actives ont été également remis aux populations, aux usagers des drogues ainsi qu’aux chefs traditionnels et aux responsables socio sanitaires. 

Il faut aussi noter que 65 usagers ont participé à une enquête, ce qui leur a donné l'occasion d’exprimer leurs besoins et préoccupations. 

Ces résultats, ont indiqué les organisateurs seront analysés et serviront à élaborer une stratégie d’intervention en faveur des usagers des drogues en utilisant une démarche participative, intégrée et à base communautaire.

« Il importe de mener des actions durables et de plus grande envergure. Des financements doivent être mobilisés. Il importe aussi de renforcer le plaidoyer afin que cette question cruciale de la consommation de substances psycho actives soit mieux appréhendée », a fait savoir le Directeur exécutif de la RAPPA, Jules Apedjinou.

Pour lui, tout le monde est concerné par les méfaits de l’usage des drogues et il importe de se mobiliser pour contrecarrer ce phénomène « dévastateur ».

Christelle A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…