lundi, 01 octobre 2018 11:10

Damipi NOUPOKOU à la tête du comité de suivi de la mise en place de l’Ordre national des ingénieurs du Togo

©AfreePress-(Lomé, le 1er octobre 2018)- Les ingénieurs en génie civil du Togo ont tenu samedi, leur Assemblée Générale (AG) ordinaire. Une initiative de l'Association des Professionnels Diplômés de l'Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs (APD-ENSI) qui a permis aux ingénieurs des sciences mathématiques et physique (électrique, mécanique, informatique, en télécommunications, géotechnique, électrotechnique, électromagnétique, hydraulique, mine, géologie) d'approuver les textes à soumettre au gouvernement en vue de la règlementation de l'exercice de la profession d'ingénieur et dans l’optique de la mise en place de l’ordre national des ingénieurs du Togo.

« En fonction de leur rôle et l’impact qu’ils ont sur le développement, il est important que l’exercice de la profession d’ingénieur soit encadré dans un Etat. Au cours de cette rencontre, nous avons réfléchi sur les projets de textes de loi à proposer au gouvernement afin que cette profession soit harmonisée », a confié à l’Agence de presse AfreePress, Marius BAGNY, Président du comité d’organisation de cette Assemblée Générale.

Au cours de cette rencontre qui est une première du genre au Togo, les participants ont passé en revue les textes et ont approuvé le Code de déontologie  du métier de l’ingénierie au Togo.

« Après  ces travaux qui ont été faits, il y a un comité de suivi composé de dix-sept (17) membres  qui est mis en place. Ce comité se chargera dans un premier temps, de finaliser les textes en y incorporant les amendements apportés. Après,  il  va transmettre ces textes aux ministres qui seront porteurs du projet jusqu’au gouvernement et il fera le suivi du processus jusqu’au vote de la loi à l’Assemblée Nationale. Ce comité est également chargé de convoquer une Assemblée générale en cas de besoin et d’organiser l’élection du conseil de direction de l’ordre », a expliqué AFO SOULE Midassirou, 1er Rapporteur dudit comité.

Le comité sera pendant un an, présidé par le Ministre NOUPOKOU Damipi.

Dans les prochains mois, le Togo disposera d'un Ordre National Professionnel des Ingénieurs (ONPIT) qui comblera selon M. BAGNY, le vide juridique observé dans l'exercice efficace et responsable de la profession d'ingénieur au Togo.

« L’ONPIT sera une institution qui va veiller à l’application de la loi qui sera votée par l’Assemblée nationale. L’ordre contribuera également à éviter l'anarchie dans les secteurs de réalisation des infrastructures, de production industrielle,  d’hydraulique, des mines et des énergies, et à faire respecter des normes de qualité qui sont à la base de la qualité de vie et de la compétitivité de l'économie togolaise aux plans national, régional et international », a précisé M. BAGNY, Secrétaire Général du comité de suivi.

Le comité de suivi annonce d’ores et déjà des journées nationales des ingénieurs du Togo les 09 et 10 novembre 2018. Des journées qui seront placées sur le thème : « L’ingénieur dans le développement du Togo ».

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…