vendredi, 12 octobre 2018 20:18

Droit de l’enfant : Le viol et l’inceste au Togo, des chiffres « inquiétants » qui alertent sur le phénomène

©AfreePress-(Lomé, le 12 octobre 2018)- Une Conférence-débat placée sous le thème : « Violence basée sur le genre en milieu scolaire : Quels enjeux pour l’éducation ? », a eu lieu le 11 octobre dernier à l’Institut français de Lomé.

C’est une initiative du  bureau du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) au Togo. Elle s’inscrit dans le cadre de la commémoration, le 11 octobre de chaque année, de la Journée internationale de la jeune fille.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de " Lutte contre les violences basées sur le genre en milieu scolaire". Un projet implémenté au Togo, au Sénégal et au Cameroun en partenariat avec l’ONG Plan international, l’UNESCO, les gouvernements des pays concernés et l’État français, a indiqué à l’Agence de presse AfreePress, Casimira Bengue, cheffe section Protection de l’Enfant à UNICEF-Togo.

« Nous avons différents types de violences en milieu scolaire qui sont d’ordre physique et psychologique. Nous voyons des violences sexuelles, des discriminations, des agressions verbales, des abus par rapport aux filles.  Il y a aussi des violences envers les garçons, mais les statistiques montrent que la plupart des victimes sont des filles et cela a une conséquence dans le développement scolaire de ces dernières. Les victimes sont souvent obligées d’abandonner l’école », a indiqué Mme Casmira Bengue.

La rencontre a enregistré la participation de plusieurs acteurs œuvrant dans le domaine de la défense des droits des enfants.

Les orateurs ont à travers leurs présentations, énuméré les diverses causes de ces violences, leurs conséquences, les mesures préventives prises à l’échelle étatique, académique, communautaire, les actions mises en oeuvre pour réduire le  phénomène  ainsi que les défis qui restent à relever.

Selon les chiffres enregistrés par le tableau de bord de protection de l’enfance au Togo, en 2015, 275 filles ont été victimes de  viol dont 47% ont été suivis de grossesses. 55 filles ont été victimes d’incestes suivis de grossesses, a fait savoir Mme  Akoura Kama-Djonna, directrice de la promotion des personnes en situation de vulnérabilité au ministère de l’Action  sociale. En 2011, 504 enfants ont été victimes de viol dont 67% filles victimes d’incestes, 273 victimes de violences sexuelles.

Christelle A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…