vendredi, 01 février 2019 06:22

Exploitation minière du sable du 4e lac de Lomé : Les populations en danger

Le 4ème Lac  réceptionné, il y a quelques mois,  est au cœur d’une polémique relativement à la poursuite de l’exploitation de sable au fond de l’ouvrage  après sa réception. Les experts  craignent  un affaissement de l’ouvrage  à cause de ces activités.

Le 4ème Lac   situé au quartier Adakpamé est réalisé  dans le cadre des grands travaux  du Togo.  Il est  financé  par l’Union Européenne (UE) et le gouvernement à hauteur de 43 millions d’Euros (environ 28,2 milliards de FCFA). Son but c’est de  permettre à la ville de lutter contre les inondations et assainir le cadre de vie des populations. L’ouvrage  revêt une importance capitale  aussi  est-il au centre des préoccupations et de la veille  citoyenne.  On comprend donc que la poursuite de  l’exploitation de sable dans l’ouvrage alimente les commentaires  sur les conséquences de telles activités.

Les inquiétudes  à propos de  la poursuite de l’exploitation de sable dans l’ouvrage

Les inquiétudes concernent une détérioration de l’ouvrage dans l’avenir à cause de l’exploitation de sable  du Lac. Pour certains spécialistes, lorsque  l’exploitation du sable du 4eme Lac continuera, ses abords commenceront par s’effriter.  L’expert Dagban  confirme ces craintes puis  relève  qu’au niveau du 4ème Lac les maisons sont éloignées  mais au fur et à mesure que l’exploitation continuera, il y aura empreint de sable même à 1 km aux environs  de l’ouvrage. La conséquence selon Dagban, est que  non seulement, l’ouvrage sera  endommagé    mais  aussi ses environs subiront  des affres.

Pour, lui, l’exploitation qui se fait là, est abusive. « Il y a danger, il faut alerter », lance-t-il

Pour les responsables de SAD tout  se fait dans les règles de l’art

Le Directeur  Général de la Société  Africaine de Dragage, Serge Houndako  confirme que   c’est la société SAD qui continue «  le dragage du 4eme Lac ».  il fait savoir que c’est dans  le cadre d’un nouveau permis d’exploitation délivré par le Ministère des mines. Selon, lui, il  a eu en amont une étude d’impact environnementale  et que le dragage ne sera pas préjudiciable à l’ouvrage.

Les deux  temps d’exploitation du sable  du 4ème Lac

Il est à noter tout de même deux temps d’exploitation  du 4ème Lac. Dans un premier temps, c’est dans le cadre du dragage lors de la construction.

La seconde exploitation de sable  qui s’effectue   actuellement  se situe dans le cadre d’un nouveau contrat  selon les informations. C’est cette exploitation qui alimente les craintes d’affaissement de l’ouvrage.

Le Président de la République, Faure Gnassingbé,  attache un grand prix au 4eme Lac  dont il a personnellement lancé les travaux qu’il a lui-même réceptionné.

AfreePress.info et Interfaxpress.com

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…