mercredi, 13 février 2019 13:07

Fonctionnement de l’état civil au Togo : Le Comité technique créé par le gouvernement démarre sa mission

©AfreePress-(Lomé, le 13 février 2019)- Nommés le 28 août 2018 par décret présidentiel, les 16 membres du Comité technique sur l’état civil au Togo ont pris officiellement fonction mardi 12 févier 2019 à l’issue d’une cérémonie officielle présidée par le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Payadouwa Boukpéssi.

Ce comité technique, informent les autorités, aura pour mission fondamentale de réorganiser le système de l’état civil togolais en vue de le rendre plus performant et au service de la population.

« L’état civil est l’une des préoccupations majeures du gouvernement, car il constitue un outil de planification de développement. Malheureusement, notre système d’état civil souffre de problèmes d’organisation et de fonctionnement. Face à cette situation, le gouvernement sous la houlette du Chef de l’État a jugé nécessaire de relever un certain nombre de défis en créant un comité technique sur l’état civil dont la mission essentielle est de réorganiser le secteur dans le pays », a rappelé le ministre de l’Administration.

D’après le ministre, il s’agira pour le comité technique de faire sous l’autorité de tutelles, l’état des lieux exhaustifs de l’état civil, définir un cahier de charges à l’endroit des différents acteurs de la chaîne de production et d’exploitation des actes de l’état civil et enfin, de soumettre à l’intention des autorités toutes initiatives nécessaires à la bonne exécution de leur mission.

« Le comité va œuvrer pour l’amélioration de l’état civil au Togo à cette période où, 117 maires (officiers d’état civil) seront bientôt installés sur l’ensemble du territoire national à l’issue des élections locales qui seront organisées dans quelques mois », a-t-il ajouté.

Le comité par la voix de son président, Lardja DOUTI a rassuré le gouvernement de son engagement à mener à bien sa mission dans l’intérêt des populations. « Nous allons faire un véritable état des lieux : voir le personnel, ce qu’il faut apporter comme contribution en termes de renforcement des capacités et recrutement. Et aussi revoir les équipements, puisque l’informatisation dont on parle au aujourd’hui ne peut être une réalité que si les centres d’état civil sont électrifiés. Avec la création des 117 communes, il faut faire en sorte que les états civils soient repartis partout pour qu’on soit plus proche des populations », a-t-il indiqué.

Raphaël A.

 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…