jeudi, 06 juin 2019 18:14

Droits de l'Homme : La ROADDH met à jour les conclusions du forum des ONG 2019

©AfreePress-(Lomé, le 6 juin 2019)- En conférence de presse jeudi 6 avril 2019 à Lomé, les premiers responsables du Réseau ouest africain des défenseurs des droits humains (ROADDH), ont mis à jour les conclusions du « forum des ONG » tenu du 20 au 22  avril 2019 en Egypte avec pour thème : « Refugiés, rapatriés, demandeurs d’asile et personnes déplacées dans leur propre pays : vers des solutions durables au déplacement forcé ».

Il s’agit d’un rapport qui recense les informations actualisées sur la situation des droits de l’Homme en Afrique du point de vue de la communauté des Organisations non gouvernementales (ONG) africaines et internationales et identifie les stratégies à adopter afin d'améliorer la situation des droits de l’Homme sur le continent africain. 

Ce forum, selon la Directrice du programme et du plaidoyer du ROADDH, Mme Mélanie KOMBATE,  reconnaît les « progrès importants » accomplis par les Etats pour une meilleure protection et une meilleur mise en œuvre des droits de l’Homme. Mais, relativise-t-elle, il prédomine encore un environnement hostile qui se caractérise par la situation dangereuse des défenseurs des droits de l’Homme sur le continent. Ce qui reste inquiétant, déplore-t-elle.

L'augmentation du nombre des représailles dans de nombreux pays, et l’adoption de lois spécifiques qui entravent le travail des défenseurs des droits de l'Homme sont souvent les grands maux dont souffre le secteur de la défense des droits humain en Afrique ouest africaine et surtout dans les pays francophones de la sous région, a-t-elle ajouté. 

Face à ces défis, le ROADDH recommande aux ONG spécialisées dans la défense des droits de l’Homme de solliciter le statut d’observateur auprès de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples (CADHP) afin de contribuer à l’émergence d’une culture des droits humains dans la sous-région. 

Il faut noter que la vulgarisation dudit rapport s’inscrit dans le cadre du projet dénommé : « Consolider le rôle de la société civile en facilitant la transition des standards aux pratiques des droits de l’Homme à travers l’Afrique ». Projet qui a pour objectif de contribuer à mieux faire connaître le système et les mécanismes africains des droits humains au niveau national et mondial. 

Amen A. 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…