vendredi, 02 août 2019 17:44

Plus de 17 milliards FCFA détournés des caisses de  l’OTR : 7 ans de prison pour les auteurs

©AfreePress-(Lomé, le 2 août 2019)- Des arrestations ont été menées parmi les agents de l'Office togolais des recettes (OTR) il y a de cela quelques années. Ces arrestations font suite à l'arrêt des opérations des déclarations douanières, constaté dans la base de données Sydonia. La manœuvre, selon les experts avait été menée afin de faire disparaître des preuves compromettantes de détournements de fonds. 

Nonobstant cet acte de "sabotage", les auditeurs et autres enquêteurs ont pu remonter la piste des auteurs de ces actes et les résultats des enquêtes ont révélé que plus de 17 milliards de francs CFA avaient été ponctionnés des comptes de cet Office. 

Ce vendredi 2 août 2019, les nommés Séwanou Mensah (caissier), Lémou Tcha (informaticien), Amazounou David (transitaire), Garba Awali (Agent des douanes) et Edah Kékéli (déclarant en douanes) qui à avaient été mis aux arrêts depuis 2015, ont comparu devant la Cour d'assises de Lomé. 

A la barre, les accusés ont tous avoué avoir détourné chacun 8 millions de francs CFA. Une somme que réfute l’OTR, estimant que le préjudice s’élève plutôt à 17 milliards FCFA.  

Le procureur de la République a requis six (06) ans de prison ferme et 17 milliards de francs CFA d’amende à l'encontre des accusés.  

De leur côté, les avocats de la défense ont aussi condamné l’acte de détournement de fonds commis par leurs clients mais ont contesté le rapport d'audit présenté par la Direction générale de l’OTR.

« Le rapport de l’audit fourni par l’Office est réalisé sur la période de 2008 à 2012 alors que les accusés ont été recrutés en 2011. Ce qui voudrait dire que d’autres employés aussi se donnaient à cet acte de détournement des deniers publics au sein de l’institution. En conclusion, les 17 milliards volés ne devraient pas être attribués à ces cinq (05) individus », a relevé Me KELOUWANI Malia, membre du collège des avocats de la défense. 

Mais le jury n'a pas trop fait cas de cette plaidoirie reconnaissant au final, la culpabilité des cinq prévenus qui ont été condamnés à sept (7) ans d’emprisonnement et à et à la réparation du préjudice subi par l'OTR qui s'élève à 17 milliards de francs CFA.

Amen A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…