vendredi, 09 août 2019 10:54

Université de Kara : Ouverture d'une Licence professionnelle en statistiques sociales appliquées 

©AfreePress-(Lomé, le 9 août 2019)- L’Université de Kara (UK) va intégrer dans ses offres de formation, dès la rentrée prochaine, une Licence Professionnelle en Statistiques Sociales Appliquées.

Le contenu de ce nouveau programme de Licence professionnelle qui sera logée à la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG) ainsi que les modalités de son opérationnalisation, ont été approuvés à Kpalimé (120 Km à l’ouest de Lomé) lors d’un atelier de validation tenu du 7 au 9 août 2019 , a appris l’Agence de presse AfreePress.

Organisé par la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de l’Université de Kara, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), cet atelier a permis aux acteurs de finaliser la maquette du programme, de faire connaître les conditions d’accès au programme pour l’année 2019 et les années subséquentes et confirmer les pistes de collaboration entre l’Université de Kara et les différentes parties prenantes notamment le secteur privé, les organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers et l’administration publique.

Selon les responsables de l’Université de Kara, la Licence Professionnelle en Statistiques Sociales (LPSS) entend développer chez les apprenants, des compétences essentielles pour la collecte des données, leur traitement statistique et l’aide à la décision. 

Pour le président de l’Université de Kara, Prof. Komla Sanda, cette Licence est mise en place d’abord pour former les jeunes avec de meilleures chances d’employabilité en tenant compte des priorités du gouvernement et des autres acteurs et ensuite pour diversifier l’offre de formation à l’Université de Kara.

Par cette formation, a-t-il poursuivi, les diplômés s’insèrent professionnellement ainsi dans les entreprises et organisations des secteurs d’activités les plus variés. Ils doivent non seulement être compétents au plan technique, mais aussi, capables de s’intégrer dans des environnements professionnels divers et savoir communiquer, a-t-il ajouté.

Au terme de cette formation, les diplômés seront capables de maîtriser les étapes de la démarche du statisticien, notamment la collecte des données, le contrôle de leur qualité, l’organisation et le stockage, l’extraction et la présentation des informations pertinentes, l’analyse statistique, la présentation des résultats et prévision. Ils auront également pour mission de participer à la mise en place et à l’exploitation de systèmes d’information décisionnelle, de concevoir, créer, mettre à jour et administrer une base de données et aider à la prise de décision.

Pour être admis à la Licence professionnelle en statistiques sociales appliquées, les postulants doivent être des bacheliers provenant des filières scientifiques à savoir le Baccalauréat C, D, E, S et ES ou les professionnels disposant de titres ou diplômes équivalents, informent les autorités de l’UK. 

« Les dossiers des titulaires d’autres diplômes (Licence en économie, gestion, sociologie, sciences de la santé et connexe) seront étudiés. Cependant l’admission définitive se fait sur concours et le nombre de places ouvertes chaque année est de 30 », ont-ils confié.

La Licence professionnelle en statistiques sociales appliquées est organisée sur six semestres et l’enseignement est dispensé sous forme des cours magistraux (CM) devant l’ensemble d’une promotion, des travaux dirigés (TD) et des travaux pratiques (TP). 

La formation d’un volume global de 180 crédits est organisée en semestre et répartie en unités d’enseignement (UE) ajouté à deux stages. Chaque UE est affectée d’un nombre de crédits suivant les normes du Réseau pour l’Excellence de l’Enseignement Supérieur en Afrique de  l’Ouest (REESAO).

L’UK sera accompagnée dans cette démarche par le Professeur Gidéon Zamba, responsable de l’École doctorale Public Health College University of Iowa et du Professeur Abdramane Soura de l’Institut Supérieur des Sciences de la Population de l’Université Joseph Ki Zerbo de Ouagadougou.

Il faut rappeler que les travaux de cet atelier se sont déroulés en présence du Secrétaire général du ministère de la Planification du Développement et de la Coopération, Homevor Etsri et de la chargée de suivi-évaluation à l’UNICEF, Mme Hanu Vossah-Mooh.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…