mercredi, 30 octobre 2019 18:55

Conflit foncier : Les populations de Mission Tové prêtes à défendre par tous les moyens légaux, les "envahisseurs" de leurs terres

©AfreePress-(Lomé, le 30 octobre 2019)-Une cinquantaine de personnes (cadres, membres des Comités de développement villageois…) du canton de Mission Tové (30 km au nord-ouest de Lomé) ont à travers une visite de terrain réalisée ce mercredi 30 octobre 2019, réaffirmé leur engagement à défendre leur territoire « contre tout envahisseur ».

Cette localité située dans la préfecture de Zio réclame ses terres et dénonce une « délimitation illégale et unilatérale de la part des autorités de la préfecture d’Agoè-Nyivé ».

« Nous nous sommes mobilisés ce matin pour éclaircir certaines situations conflictuelles de limite qui se posent entre la nouvelle préfecture d’Agoè-Nyivé qui vient d’être créée et le canton de Mission Tové qui a été créé en 1935 et enregistré dans le journal officiel d’outre-mer le 16 juillet 1936. Nous avons été surpris de voir les autorités de la préfecture d’Agoè-Nyivé venir faire des démarches pour effectuer une nouvelle délimitation pour nous arracher nos terres que nous possédons depuis des décennies », a indiqué à AfreePress, Sogbo Komlan, cadre du milieu.

Pour attester qu’ils sont les propriétaires des domaines querellés, les habitants de Mission Tové ont brandi à cette occasion, le plan cadastral érigé par le gouvernement et les bornes de limite implantés par les Allemands. Les cadres de cette localité voient derrière cette affaire, des mains noires et accusent certains responsables des cantons de Zanguéra et de Légbassito, deux localités situées dans la préfecture d’Agoè-Nyivé.

« Pour l’heure, la préfecture d’Agoè-Nyivé veut annexer le village de Agossito, situé environ à 10 km de la ville de Mission Tové. Selon les informations que nous avons reçues, un calendrier a été établi par les autorités de la préfecture d’Agoè-Nyivé pour tracer de nouvelles limites entre Mission Tové et Légbassito (préfecture d’Agoè) de manière unilatérale et nous ne pouvons pas tolérer cela », précisent-ils.

Pour garder leur domaines, les populations de la Mission Tové ont manifesté leur engagement à affronter par tous les moyens légaux, les "envahisseurs".

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés surtout qu’il est de notre devoir régalien en tant que citoyen, d’aider les gouvernants à bien faire leur travail parce qu’ils sont dans leurs bureaux, et c’est à nous qui vivons sur nos territoires et qui connaissons très bien nos limites  », a ajouté M. Sobo.

Pour finir, les cadres de la localité ont appelé le gouvernement à intervenir afin d’éviter tout conflit intercommunautaire dans cette partie du pays. Avec une population de 18 000 habitants, le Canton de Mission Tové est entouré par Légbassito, Toglékopé, Zanguéra, Aképé, Assomé et Kovié.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…