lundi, 11 novembre 2019 07:51

Fonction publique : Le relèvement de la valeur indiciaire sera effectif à partir du mois de janvier 2020, annonce le ministre Bawara

©AfreePress-(Lomé, le 11 novembre 2019)- Une délégation ministérielle conduite par le ministre Gilbert Bawara de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, a débuté vendredi 8 novembre 2019 à Atakpamé (159 km au nord de Lomé), une tournée de sensibilisation à l'endroit des agents de l'administration publique.

L'objectif de cette tournée à caractère national qui a débuté par la ville d'Atakpamé, est d'échanger avec les chefs et cadres des différents secteurs de la fonction publique de la région des Plateaux sur des questions portant sur la qualité de l’administration et les services publics du Togo.

Composée du ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, M. Gilbert BAWARA, du ministre de la Santé et de l’hygiène publique Prof Mustaffa MIJIYAWA et du ministre de l’Enseignement technique et de l’insertion professionnelle, M. Tairou BAGBIEGUE, l’équipe gouvernementale a sensibilisé l’assistance sur les bonnes pratiques à adopter par les agents de l'Etat dans l'exercice de leur fonction.

« Pour un service public de qualité, il faut éviter de venir au bureau en retard, faire acte de présence le matin, déposer sa veste et repartir pour revenir le soir. Nous devons en tant qu’employés d’Etat, savoir que les concitoyens attendent de nous un service utile et nécessaire que nous devons fournir avec satisfaction totale. Souvent, nos frères et sœurs effectuent de long déplacement dans les services pour demander une prestation ou juste une information, et on va les faire attendre dans la cour ou dans les couloirs jusqu’au soir et des fois même ne pas les satisfaire, alors qu’ils doivent retourner dans leurs fermes. Ces comportements ne sont pas bons et retardent le développement de notre pays », a indiqué le ministre Gilbert BAWARA. Celui-ci recommande aux fonctionnaires d’Etat de faire preuve de courage et surtout de rigueur dans leurs différents secteurs, afin de permettre la réalisation effective du Plan national de développement (PND).

Il a cet effet, rappelé à l’assistance les objectifs du PND qui sont la création d’emplois décents, l’amélioration des revenus des citoyens et des services sociaux de base. Conformément à la déclaration faite par le Président de la République, Faure Gnassingbé dans son discours du 26 avril dernier, a poursuivi M. Bawara les salaires vont effectivement connaître une hausse pour les fonctionnaires d’Etat et pour les retraités en janvier 2020.

Prenant la parole, le ministre de la Santé a pour sa part présenté globalement le projet de contractualisation des centres de soins du pays mise en place par le gouvernement. Contrairement aux rumeurs qui circulent, M. Mijiyawa a fait comprendre que « la contractualisation n’est pas une privatisation des hôpitaux du pays, mais une façon de confier leur gestion à d’autres structures mieux organisées et compétentes en la matière ».

Selon le ministre Tairou BAGBIEGUE, « qui parle du PND, parle de main d’œuvre qualifiée et disponible ». Raison pour laquelle, il a de son coté, lancé un appel aux diplômés et étudiants togolais à s’orienter davantage vers une formation adaptée aux besoins du marché de l’emploi. Séance tenante et dans un esprit de dialogue, les participants et la délégation ministérielle ont ensemble exploré les pistes de solutions aux problèmes de l’administration et des services publics togolais.

En marge de cette tournée, l’équipe gouvernementale a tenu une réunion avec les acteurs du secteur de l’enseignement de la région des plateaux. A ce niveau, il s’es agi essentiellement pour le ministre Bawara et son collègue de l’Enseignement professionnel d’expliquer à leurs interlocuteurs, les actions que met en place le gouvernement pour en finir avec les mouvements d’humeurs qui habituellement paralysent le secteur de l'enseignement.

Aussi, les questions relatives à l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants ainsi que l’amélioration du système d’enseignement ont été abordées.

La délégation était composée de Chefs d’établissement de la Préfecture de l’Ogou et des inspecteurs, des conseillers pédagogiques ainsi que des représentants des fédérations des syndicats d’enseignants, des représentants des associations des parents d’élèves et d’étudiants, des représentants de la Coalition nationale pour l’éducation pour tous et des responsables préfectoraux de l’enseignement confessionnel. Comme à la première rencontre, les deux parties après de longs débats, ont été d’accord qu’il faille moderniser le système éducatif, conformément au besoin du terrain. En se sens, il est recommandé l’ouverture de nombreux établissements techniques et la sensibilisation des jeunes à s’orienter vers des séries techniques.

A la fin de la tournée, la délégation ministérielle s’est réjouie des échanges « fructueux » qui ont eu lieu et a promis de continuer les réflexions pour parvenir à une meilleur qualité de l’administration et des services publics au Togo.

Amen A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…