Developed in conjunction with Ext-Joom.com

lundi, 18 novembre 2019 11:04

Conflits sociopolitiques : Le HCRRUN lance le volet des réparations communautaires et collectives

©AfreePress-(Lomé, le 18 novembre 2019)- Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a officiellement lancé samedi 16 novembre 2019, la phase des réparations communautaires et collectives des victimes des violences à caractère politique au Togo. C’est la localité de Djéréhouyé, située dans préfecture de l’Ogou (10 km au nord d’Atakpamé) qui accueilli la première étape de ce programme.

Le volet des réparations communautaires et collectives, entamé par le HCRRUN est une recommandation de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR). « Ce volet de la mission du HCRRUN va consister à aider les communautés en conflit à surmonter leurs différends notamment par la réalisation de projets de développement d’intérêt commun. Ces projets seront conçus avec l’implication effective de toutes les composantes des communautés concernées », précise un communiqué rendu public par l’institution présidée par Mme Awa Nana Daboya.

Selon le HCRRUN, des rencontres seront organisées sous forme de séances d’écoute et de discussions avec les représentants des différents groupes sociaux en conflit, les autorités administratives, traditionnelles, religieuses et les élus de ces différentes communautés, ainsi que divers groupes sociaux, dont ceux des jeunes et des femmes.

Le choix porté sur Djéréhouyé dans l’Ogou pour le démarrage du programme n’est pas le fruit du hasard, d’après le HCRRUN.

La localité a été retenue en raison des conflits communautaires qu’elle connaît et pour lesquels le HCRRUN est déjà intervenu pour apaiser les tensions.

A noter que la recommandation 54 de la CVJR recommande que des réparations communautaires et collectives soient privilégiées dans le cas de conflits intercommunautaires et de déplacements de populations. « Ces réparations qui peuvent prendre la forme d’œuvres d’utilité publique ou de projets de développement doivent être distinguées de projets ordinaires de l’Etat », informe le HCRRUN.

En outre, la CVJR recommande qu’une attention particulière soit accordée aux problèmes fonciers, à ceux de la chefferie traditionnelle et aux abus d’autorité qui sont souvent à la base de ces conflits intercommunautaires. Elle recommande enfin que là où les conditions le permettent, des actions de réconciliation traditionnelle ou de médiation soient menées en vue de rétablir la cohésion entre les groupes sociaux en conflit.

Raphaël A.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…