Developed in conjunction with Ext-Joom.com

jeudi, 21 novembre 2019 08:17

Relations sexuelles forcées et transactionnelles: «Plan international Togo» rend public son rapport

©AfreePress-(Lomé, le 21 novembre 2019)- ‘’Plan International Togo’’ vient de rendre public le rapport de son étude réalisée sur le phénomène de rapports sexuels forcés et transactionnels au Togo. C’était au cours d’un séminaire d’information organisé mardi 20 novembre 2019 à Lomé à l’endroit des acteurs de la société civile et des médias.

S’inscrivant dans le cadre du projet : « Promotion des droits des adolescents à la Santé Génésique au Togo », ce rapport révèle la persistance des pratiques néfastes, telles que les rapports sexuels forcés et les relations sexuelles transactionnelles au sein de la société togolaise.

« Le phénomène de rapport sexuel transactionnel est une réalité au Togo. Et le phénomène n’est pas bien connu. C’est pourquoi, à travers ce séminaire, ’’Plan International’’ veut amener la population togolaise à mieux connaître le phénomène, à pouvoir le détecter et à pouvoir le combattre à travers les projets que les différents partenaires auront à élaborer par après », a indiqué, Didier NAKPANE, Coordonateur du projet. Selon le rapport, les relations sexuelles transactionnels sont plus récurrents dans le milieu scolaire où on parle de "Note sexuellement transmissible (NST)".

Une pratique consistant à obliger de jeunes écolières à des relations sexuelles avec leurs enseignants pour gagner des notes lors des évaluations. Durant les deux (02) ans qu’a duré l’étude, Plan International Togo révèle avoir enregistré plus de 370 cas d’abus sexuels en termes de relations forcées. M

« en termes de relations transactionnelles, il est difficile aujourd’hui de le quantifier sur le territoire togolais », a précisé M. NAKPANE. Au regard de l’ampleur du phénomène, « Plan International Togo » recommande au gouvernement d'accentuer l’éducation sexuelle dans les écoles et centres de santé afin que les jeunes filles et leurs parents soient conscients des conséquences néfastes liées à ces pratiques.

Il faut noter que cette étude est réalisée par Plan International Togo de 2017 à 2019 sur toute l’étendue du territoire national, grâce à un financement de l’Union européenne.

Anika A.

  • pub_janvier_2020.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…