jeudi, 28 novembre 2019 12:26

Lutte contre la corruption : L'obligation de déclaration des biens renforcée et élargie

©AfreePress-(Lomé, le 28 novembre 2019) Dans le souci de renforcer les mesures législatives et réglementaires de prévention et de lutte contre la corruption, le gouvernement a adopté mercredi 27 novembre 2019 en Conseil des ministres, un projet de loi fixant les conditions de déclaration des biens et avoirs des hautes personnalités, des hauts fonctionnaires et autres agents publics du Togo.

Ce nouveau projet de loi, explique le Conseil des ministres s’inscrit dans le cadre des efforts du entrepris par le Togo tendant à  « promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques, garantir l’intégrité et la probité des serviteurs de l’Etat et prévenir l’enrichissement illicite ».

Il faut rappeler que le Togo a ratifié le Protocole de la CEDEAO du 21 décembre 2001 et la Convention de l’Union africaine du 11 juillet 2003 sur la prévention et la lutte contre la corruption.

Il devient donc urgent, soutient le gouvernement, d’élargir la liste des personnes assujetties à l’obligation de déclaration des biens et avoirs pour prendre en compte tous les agents professionnellement exposés aux risques de corruption et infractions assimilées.

Dans ce sens, le gouvernement a entrepris de nombreuses réformes à l'instar de la mise en place des corps de contrôle, l’adoption du code des marchés publics ou encore du code d’éthique et de déontologie en matière de marchés publics et de délégations de services.

Anika A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…