mardi, 11 février 2020 07:06

Biodiversité : Le groupe HeidelbergCement fait sa part pour la protection d’espèces menacées dans la réserve du Mono

Le groupe allemand HeidelbergCement, à travers ses filiales Scantogo et Cimbénin a procédé lundi 10 février 2020, au lancement d'un projet d’appui à la gestion durable de la biodiversité de la réserve de biosphère transfrontalière du Mono (Togo/Bénin) dans le cadre de son engagement en matière de durabilité à l’horizon 2030.

Le partenariat a été officialisé par la signature à Lomé des documents entre le représentant du groupe HeidelbergCement au Togo, Éric Goulignac et les responsables de huit ONG, ciblées pour exécuter le projet.

D’un montant global de 40.000 euros, soit 26.000.000 FCFA, le projet dont l'exécution va durer 12 mois, va permettre de mener des actions allant dans le sens de la protection des espèces animales fortement menacées dans la partie sud du fleuve Mono (frontière entre le Togo et le Bénin).

Concrètement, les fonds mis à la disposition par Scantogo et Cimbénin permettra aux huit ONG (dont 5 au Togo et 3 au Bénin), déjà engagées sur le terrain d’intensifier des actions de conservation et de protection d’espèces fauniques menacées. 

Il s’agit de conservation et de protection d’hippopotame (Hippopotamus amphibius), de mangroves, de tortues marines (Lepidochelys olivacea, Dermochelys coriacea, Chelonia mydas, Caretta caretta et Eretmochelys imbricata) souvent capturées dans les filets des pêcheurs côtiers, des lamantins d’Afrique (Trichechus senegalensis) et faire un suivi de la biodiversité dans la partie restaurée de la carrière de SCANTOGO.

Pour Éric Goulignac, cette action en faveur de la protection de la biodiversité entre dans le cadre de la responsabilité sociétale du groupe HeidelbergCement.

« SCANTOGO en tant qu’une grosse industrie au Togo a un impact sur l’environnement à travers sa carrière. On attend à travers ce projet, une sensibilisation des populations sur la protection de la biodiversité, mais aussi, à ce qu’on puisse trouver un équilibre entre l’activité humaine et la protection de l’environnement y compris bien sûr des espèces qui sont en danger dans l’espace de la biosphère du fleuve Mono. À la fin, nous comptons avoir un impact positif sur l’environnement et pouvoir ainsi inciter d’autres grandes industries à nous accompagner dans la protection des espèces protégées en Afrique », a-t-il confié à l’Agence de presse AfreePress.

À noter que le groupe HeidelbergCement est le deuxième cimentier mondial avec 60 000 employés dans 60 pays, 3 000 sites. Il est présent sur les 5 continents.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…