mardi, 10 mars 2020 07:03

Togo : La profession d'ingénieur désormais réglementée

©AfreePress-(Lomé, le 10 mars 2020)- L’Assemblée Nationale a tenu lundi 9 mars 2020, sa deuxième séance plénière de la première session ordinaire de l'année 2020 à son siège à Lomé. Les travaux dirigés par la Présidente du parlement Chantal Yawa Djigbodi Tsègan, ont permis aux députés d’adopter le projet de loi portant réglementation de l'exercice de la profession d'ingénieur et création de l'Ordre national des ingénieurs du Togo (ONIT).

Le projet de loi a été voté à l'unanimité des députés présents. Il comporte cinquante et un (51) articles regroupés en sept (7) titres et réglemente l'exercice de la profession d'ingénieur au Togo.

Présente à cette séance, la ministre de la Ville, de l'urbanisme, de l'habitat et de la salubrité publique Koko Ayéva, a salué l’adoption de ce projet de loi qui selon elle, va permettre aux ingénieurs togolais de répondre aux normes et à une éthique.

« Il s’agit de permettre au public d'être assuré de la prestation efficace de l'ingénieur dans ses différents domaines de spécialité. Le vote de ce projet de loi est la preuve une fois de plus, de la disponibilité de la 6e législature à accompagner le gouvernement dans ses actions de promotion du bien-être de la population togolaise », a-t-elle indiqué.

Rappelant la mission importante des ingénieurs dans la société, la Présidente de l'Assemblée nationale Chantal Yawa Djigbodi Tsègan a invité les ingénieurs à poursuivre leurs efforts pour accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de ses programmes de développement.

« L’adoption ce jour de ce projet de loi s’intègre dans un vaste programme visant à garantir et à sécuriser la propriété des citoyens. En effet, après l’adoption du Code foncier et la codification du métier d’architecte et d’urbaniste, la réglementation de l’exercice de la profession d’ingénieur et la création de l’ordre national des ingénieurs du Togo, sont un pas de plus dans l’organisation des acteurs clés du processus d’urbanisation et de modernisation de notre pays. La question du respect des normes de qualité et des principes d’inclusion et de durabilité des édifices érigés tant au plan privé que public, remet au goût du jour la nécessité de l’obtention du permis de construire, un document normalement obligatoire pour tout citoyen avant toute construction », a-t-il laissé entendre.

L’adoption de ce projet de loi institue l’Ordre national des ingénieurs comme un organe de surveillance de la pratique illégale du métier d’ingénieur. « Il va désormais œuvrer à redonner à ce corps de métier toute sa valeur et toute sa place dans notre pays », a lancé la Présidente de l’Assemblée.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…